Sélection française ou espagnole, Aymeric Laporte n'a vraisemblablement pas encore fait son choix [VIDEO]. Un peu à la manière d'Antoine Griezmann, l'Espagne est le pays d'adoption du défenseur tricolore. Mais après cinq saisons et demi à évoluer au sein de l'Athletic Bilbao, le seul club qu'il ait connu, Laporte va s'envoler dans les prochaines heures de ce Mercato en direction de l'Angleterre.

Deuxième défenseur le plus cher de l'histoire

Selon de nombreux médias espagnols, le jeune français a décidé de donner un nouvel élan à sa carrière en ralliant le championnat le plus relevé au monde.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

Le transfert aura finalement été l'objet de nombreuses négociations dans le passé puisque Aymeric Laporte avait déjà refusé de rejoindre cette formation lors du dernier mercato.

Il s'agit de Manchester City où Pep Guardiola n'a jamais caché son intérêt pour la natif d'Agen.

La transaction fera de lui le deuxième défenseur le plus cher de l'histoire derrière Virgil Van Dijk (de Southampton à Liverpool contre 84 millions d'euros) puisque City va payer sa clause libératoire qui s'élève à 65 millions d'euros. Le leader et futur champion d'Angleterre aurait dû payer 5 millions de plus s'il avait attendu le mercato estival pour recruter Aymeric Laporte. Sous la houlette du technicien catalan, il ne sera pas dépaysé puisque de nombreux joueurs à connotation hispaniques ou francophones composent cette équipe.

Manchester City, la destination idéale pour Laporte ?

En arrachant Aymeric Laporte, Manchester City possède donc, mis à part Van Dijk (qui était longtemps sur les tablettes) tous les défenseurs les plus onéreux avec John Stones (55,6 millions d'euros), Eliaquim Mangala (53 millions), Kyle Walker (57 millions), Nicolas Otamendi (45 millions) et bien-sûr Benjamin Mendy [VIDEO](57,5 millions).

Une arrière garde faramineuse auquel il faut ajouter Vincent Kompany, trop souvent blessé au goût de son entraîneur. En rejoignant les Citizens, Laporte se retrouve donc un milieu ultra concurrentiel où il devra se battre pour prétendre à une place de titulaire régulier, notamment avec Stones et Otamendi.

Sa qualité de relance, très cher aux yeux de Pep Guardiola, peut lui donner un certain avantage. Le nombre de matches que va devoir disputer Manchester City est un autre aspect positif puisque les coéquipiers de Kevin De Bruyne sont encore en lice dans toutes les compétitions. Ce nouveau cap dans sa carrière sera suivi avec la plus grande attention par le sélectionneur Didier Deschamps qui ne l'a appelé qu'à une seule reprise.