Absent depuis le 26 mars dernier dans le groupe France, le défenseur de l'Athletic Bilbao s'interroge sur les choix de Didier Deschamps et n'exclut pas un jour d'évoluer sous le maillot de l'Espagne.

Passé depuis sa jeunesse par toutes les sélections avec les bleus de l'équipe de France, Aymeric Laporte [VIDEO] n'a pour le moment pas encore eu sa chance avec les A. Une seule convocation et aucune minute de disputér, c'est le bilan assez triste du défenseur de l'Athletic Bilbao.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Du coup, à 23 ans, il se pose des questions.

"Marseille c'est pas mieux que l'Athletic"

Alors qu'il vient d'entamer sa cinquième saison en Liga, Aymeric Laporte [VIDEO] commence à avoir les épaules pour les grandes rencontres.

Mais alors c'est quoi le problème ? De son avis, son club n'est pas assez médiatisé "Je suis à l'Athlétic Bilbao. C'est un club qui n'est pas assez valorisé ici en France. Si j'étais dans un autre club, je suis sûr que j'aurais eu plus de chance d'être sélectionné" a-t-il notamment déclaré.

Si cette raison est valable, il poursuit en disant que "ça n'empêche pas que plusieurs joueurs espagnols du club sont aller en sélection déjà", tout en indiquant clairement que la sélection d'Adil Rami à sa place lors du dernier rassemblement est incompréhensible et que l'Olympique de Marseille n'avait rien de supérieur à son club : "On dirait que Marseille, c'est mieux que l'Atletic Bilbao, je ne suis pas d'accord. Mais chacun son avis."

L'Espagne, l'autre option

En attendant sa chance, Aymeric Laporte devra patienter mais n'exclut pas un jour de jouer pour l'Espagne si son heure tardait à venir : "Mon pays c'est la France. Mais si on ne fait pas appel à moi, l'Espagne est une autre alternative intéressante pour moi. Mais comme dit, pour l'instant c'est pas l'objectif".

Reste maintenant à savoir combien de temps il pourra attendre.

En tout cas, concernant sa sélection pour la prochaine Coupe du Monde, il est déjà résigné : "Si je suis honnête, pour le moment on a déjà eu des changements en défense, mais ces changements sont ouverts pour d'autres, pas pour moi. J'essaye toujours de montrer ce que je vaux sur le terrain et de prendre tout de manière positive, mais je n'ai aucun retour pour le moment" explique t-il. En Espagne, tout le monde est conquis depuis plusieurs années. En France, c'est pas encore le cas et on pourra le regretter fortement s'il décide de partir et de jouer pour l'équipe nationale d'Espagne.