Roi des plateformes de VOD, Netflix a su également conquérir les amoureux de sports par ses reportages et pourrait encore un peu plus les séduire dans les prochains mois. Après avoir pu profiter de documentaires très immersifs sur le football américain (The Last Chance U) ou sur le golf (The Short Game), les abonnées de la plateforme pourront profiter à partir du 16 février prochain, du premier docu-série consacré à un club de football : First Team : Juventus FC.

Le leader de la VOD n'est pas le seul à s'attaquer au monde du football, puisque Amazon, via son service de VOD, Amazon Prime Video, diffusera en 2018 des reportages sur le club anglais de Manchester City.

Si ces nouvelles ont de quoi enchanter les fans de ballon rond, il devrait l'être encore plus suite aux révélations du journal L'Equipe. Le quotidien annonce ce mercredi que les deux sociétés américaines se seraient déjà renseignées auprès du Paris Saint-Germain [VIDEO] et de l'Olympique de Marseille [VIDEO] dans la perspective d'un docu-série consacré à l'un des grands clubs du championnat de France.

La LFP emballé par le projet

Si les fans de sports accueillent cette nouvelle avec joie, la Ligue de Football Professionnel se frotte également les mains. Certes aucun accord n'a pour le moment été trouvé pour la réalisation de ces documentaires, mais Didier Quillot, directeur exécutif de la LFP ne met aucun veto à la réalisation d'un projet de ce type, bien au contraire : "cela ne pose pas de problème qu'ils mettent un pied dès maintenant en Ligue 1 en produisant des docu-séries sur un ou plusieurs clubs de notre Championnat." a t-il déclaré au quotidien L'Equipe. Mais l'homme fort de la LFP voit même plus loin, et souhaite que Google, Apple, Facebook et Amazon prennent une place de plus en plus importante dans le football français : "Le sens de l'histoire, c'est que ces sociétés deviennent éditeurs et/ou distributeurs de contenus sportifs premium et donc de la Ligue 1.

Je pense même qu'ils peuvent l'être dès le prochain appel d'offres..."

Vers un chamboulement des droits TV ?

Nos habitudes pourraient donc être bouleversé et ce à partir de 2020, date de fin de l'appel d'offre en cours. Des réponses devraient être apportées prochainement puisque l'organisation des enchères pour la prochaine période se situerait entre le printemps 2018 et le printemps 2019. Reste à voir qui l'emportera entre les chaînes de télévisions classiques et les nouvelles plateformes qui ont émergé suite à l'expansion d'internet.