Et le Français a trouvé un point de chute plutôt satisfaisant. En effet, voyant son avenir s'assombrir du côté d'Arsenal suite à l'arrivée l'été dernier de Lacazette et à la signature récente de Pierre Emerick Aubameyang [VIDEO], l'attaquant français a préférer quitter le club et s'en aller du côté de Stamford Bridge. C'est donc le club de Chelsea d'Antonio Conte qui accueille à bras ouverts Olivier Giroud. Si le contexte semble tout aussi concurrentiel à Chelsea, avec un effectif au niveau très relevé, Giroud pourrait néanmoins tirer son épingle du jeu et grappiller une place de titulaire face à un Alberto Morata plutôt en délicatesse et en manque de confiance.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

Les raisons du départ du joueur français sont évidentes. Il s'agit pour Giroud de retrouver du temps de jeu à l'approche de la Coupe du Monde en Russie cet été.

Sa position de remplaçant à Arsenal ne pouvait lui garantir une place dans les 23. En signant à Chelsea pour se relancer, Giroud tente un pari audacieux, tout comme son nouvel entraineur, Antonio Conte. Montant de la transaction, 21 millions d'euros, hors bonus, et un contrat d'un an et demi, avec une année supplémentaire activable en levant une option.

Un transfert au coeur du chassé-croisé de la dernière journée du mercato

Le cas Giroud a fait couler beaucoup d'encre. Nous vous parlions hier de son départ probable d'Arsenal et Chelsea semblait en bonne position pour attirer le buteur français. C'est donc désormais officiel, Giroud est un Blue. Avec seulement une réalisation en treize matchs joués cette saison, il va tenter de se relancer du côté de Chelsea. Le choix semble risqué, mais pourtant cohérent, tant Olivier Giroud a besoin de continuer de briller dans un top club européen si il veut assurer sa place avec les Bleus lors du prochain mondial.

Le contexte se prête d'autant mieux à cette transaction que Chelsea vient de prêter Michy Batshuayi à Dortmund pour permettre au club allemand de compenser le départ d'Aubameyang pour...

Arsanal. Giroud se retrouve donc au centre d'un chassé-croisé et d'un joli jeu de chaises musicales, mais le Français s'en sort très bien puisqu'en intégrant le club entraîné par Antonio Conte, il rejoint une équipe mieux positionnée que son ancien club d'Arsenal au classement de la Premier League. Reste donc à voir si Olivier Giroud pourra retrouver la confiance et le temps de jeu qui lui font défaut, en vue de s'assurer cette place dans le groupe français pour la prochaine Coupe du Monde !