"Compliqué", c'est le mot choisi par Pep Guardiola pour qualifier le potentiel mouvement du joueur algérien Riyad Mahrez vers Manchester City, en cette dernière journée du Mercato hivernal 2018. Annoncé avec insistance du côté de Manchester City depuis quelques jours, Mahrez pourrait finalement bien être contraint à rester à Leicester. En cause, l'acharnement du board des Foxes qui désire conserver sa pépite et réclame près de 100 millions d'euros pour la laisser filer.

Récemment arrivé sur le banc de Leicester, Claude Puel compterait en effet énormément sur Mahrez qui est une pièce maîtresse de son dispositif.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

C'est pourquoi l'entraîneur français tente le forcing pour le faire rester, au moins jusqu'à la fin de la saison, dans son effectif.

Un mercato mouvementé autour de Mahrez

Joueur flamboyant depuis bientôt trois saisons avec Leicester, Riyad Mahrez n'a pas manqué d'affoler ce mercato hivernal. Nombreux furent les cadors d'Europe à le courtiser, avec entre autres le FC Barcelone, mais également Liverpool [VIDEO], qui cherchait à remplacer Philippe Coutinho, vendu pour 160 millions d'euros au Barca justement.

Si Liverpool a finalement préféré étudier d'autres pistes, comme faire venir Naby Keita [VIDEO] ou renforcer le statut de Roberto Firmino [VIDEO], d'autres grands d'Europe n'avaient pas lâché l'affaire pour autant et avaient rejoint la course pour s'attirer les faveurs du prolifique meneur de jeu algérien.

Conséquence logique des enchères, son prix augmentait grandement. D'une offre de 50 millions d'euros de Liverpool considéré comme sérieuse il y a encore trois semaines, on en arrive désormais à plus de 100 millions d'euros réclamés par les Foxes à Manchester City en échange du départ de la pépite du club. Après avoir encore dépensé 65 millions d'euros pour faire venir Aymeric Laporte [VIDEO] la veille, ce sont plus de 220 millions que Manchester City a dépensé cette saison. Bien que disposant de moyens quasi illimités, le club n'a donc pas forcément envie de flamber autant et d'investir autant sur Mahrez.

Pourtant, la venue de l'algérien serait relativement cohérente. Si l'effectif de Manchester City est doté d'une profondeur colossale, avec notamment un banc des remplaçants de qualité, la récente blessure de Leroy Sané, annoncé indisponible pour près de trois mois, mène Pep Guardiola à se poser des questions pour gérer son remplacement. En l'état actuel des choses, Manchester City ne manque pas d'arguments pour palier à cette blessure, avec des solutions comme celle proposée par l'ancien Monégasque Bernardo Silva. Pour autant, on connait l'appétit sur le marché des transferts des Citizens, qui aiment bien réaliser de très gros coups. Alors Mahrez, partira, partira pas ?... Réponse à la clôture du mercato ce soir !