La disette de Mohamed Salah n'aura donc pas duré. Réduit au silence contre Manchester United et José Mourinho, à l'instar de ses compagnons d'attaque Sadio Mané et Roberto Firmino, l'attaquant égyptien a retrouvé le sourire aujourd'hui, en inscrivant un quadruplé contre Watford et en réalisant un match titanesque.

Liverpool relancé dans la course à la seconde place

En battant son adversaire du jour sur le score confortable de 5 buts à 0, les hommes de Jürgen Klopp mettent la pression sur leurs concurrents dans la course à la seconde place dont ils se rapprochent temporairement. Tottenham ne joue pas ce week end et perd temporairement sa troisième position au profit des Reds en raison d'un match de coupe contre Swansea (remporté 3 à 0 par les Spurs).

Il en est de même pour Manchester United qui défie ce soir Brighton et qui voit pour l'heure #Liverpool revenir à deux longueurs de la place de dauphin.

Appliqués et concernés dans le jeu, les Reds ont été bien plus précis et redoutablement efficaces. Contraste total comparé à leurs errances face à Manchester United [VIDEO], éliminé cette semaine de la Ligue des Champions par le FC Séville [VIDEO]. Salah, irrésistible et impérial, a ouvert le score, faisant magistralement danser la défense de Watford durant tout le match, avant d'y aller de son doublé, servi par un magnifique centre du jeune latéral écossais Andrew Robertson. D'une madjer acrobatique, Firmino aggravait les affaires des Hornets et portait la marque à 3 buts à 0 pour les locaux. La fin du match n'a alors été qu'une promenade de santé pour des Reds qui n'ont jamais été inquiété par leurs adversaires du jour.

L'addition fut par ailleurs portée à 5 buts à 0, grâce à Salah, toujours lui, réalisant un slalom magistral dans la défense des Hornets sur son troisième but.

Le plein de confiance pour les Reds à l'approche des quarts

Pour Jürgen Klopp, nombreux sont les motifs de satisfaction quant à la prestation et au match réalisé par son équipe aujourd'hui. Mohamed Salah, tout d'abord, a été enormissime, réalisant une prestation XXL d'une classe rare et qui porte son total à 28 réalisations cette saison en #Premier League, et à 36 buts toutes compétitions confondues. Avec ce quadruplé et la blessure de Harry Kane pour Tottenham, il y a fort à parier que l'égyptien vient de prendre une sérieuse option pour le soulier d'or de meilleur buteur, à sept journées de la fin de la saison. Il a également répondu de la meilleur des façons aux critiques qui ont suivies son match en demi teinte face à Manchester United.

La défense des Reds, ensuite, a dégagé une impression de maîtrise et de sérénité, continuant de jouer sérieusement, même à 5-0, et Loris Karius est parvenu à conserver le clean-sheet, bien aidé, il faut l'admettre, par une équipe de Watford peu inspirée et très faible.

Quoiqu'il en soit et indépendamment de la qualité de l'adversaire du jour, le match parfaitement maîtrisé de bout en bout par les Reds leur offre le plein de confiance à un moment idéal de la saison, tant pour la lutte pour la seconde place en championnat, que pour aborder les quarts de finales de la Ligue des Champions, où ils défieront le Manchester City de Pep Guardiola.

Au final, la défaite contre United ressemble à un accident de parcours que les Reds ont déjà digéré. Reste à savoir jusqu'où leur attaque de feu pourra aller cette année. #Football