L'Angleterre, trop brouillonne et imprécise n'aura rien pu y faire. L'irlande s'offre cet après-midi un succès de prestige et vient humilier pour la seconde fois en deux ans le XV de la Rose, cette fois-ci dans son antre de Twickenham.

Troisième Grand Chelem de l'histoire de l'Irlande

L'an dernier, les Irlandais avaient déjà joué un bien mauvais tour à l'ennemi Anglais en les privant d'un Grand Chelem qui leur était pourtant promis. Bis repetita cette année, à ceci prêt qu'en battant le XV de la Rose, l'Irlande s'offre ce coup-ci le prestige de la passe de cinq dans le tournoi des Six Nations et rétrograde l'Angleterre dans le ventre mou du classement.

Déjà assurés de la victoire dans ce tournoi depuis une semaine, suite au succès français contre cette même Angleterre [VIDEO], les Irlandais ont eu à coeur de célébrer leur titre, menant très rapidement par quatorze points d'avance, et ayant inscrit deux essais transformés dans les 25 premières minutes de la rencontre.

L'Angleterre tentait alors de revenir dans le jeu, mais multipliant les maladresses, elle ne parvenait qu'à inscrire un essai poussif, non transformé par Owen Farrell, très maladroit au pied cet après-midi. Pire encore, l'Irlande poussait les Anglais dans leurs ultimes retranchements et inscrivait un troisième essai, juste avant la mi-temps. De quoi rentrer aux vestiaires au chaud, avec un confortable avantage de 16 points (5-21).

Apothéose et jour de fête nationale

En ce jour de la Saint Patrick, la fête sera donc totale en Irlande, puisque la seconde mi-temps s'est déroulée sur les mêmes bases que la première.

Top vidéos du jour

L'Angleterre, trop brouillonne, ne fut jamais en mesure de recoller au score. Malgré un second essai, une fois de plus non transformée par un Owen Farell décidément dans un mauvais jour, les Anglais perdaient même du terrain face à une Irlande en pleine confiance qui gérait son match et son avantage tranquillement. Le troisième essai anglais dans les ultimes secondes du match n'y changera rien. Score final : 15 - 24.

La victoire des partenaires de Sexton, douzième consécutive, est donc logique et indiscutable. L'Irlande remporte le tournoi des Six Nations et le Grand Chelem. Une réussite qui aurait notamment été impossible sans un exploit personnel du buteur irlandais contre la France, avec ce drop fantastique des quarante mètres effectués sur l'ultime action du match.

Cruelle désillusion et humiliation pour l'Angleterre

De leur côté, les Anglais terminent de la pire des façon leur Six Nations, enchaînant une troisième défaite d'affilée et sombrant dans le doute. La déception est énorme pour cette équipe qui avait pour unique ambition la gagne du tournoi et il y a fort à parier que les médias seront intransigeants avec leur équipe outre Manche.

Victime d'une démonstration de force du voisin irlandais, en plus d'avoir perdu face aux Français et aux Ecossais, les Anglais vont devoir se remobiliser s'ils espèrent faire bonne figure lors de la prochaine coupe du monde qui aura lieu au Japon l'an prochain.

Le XV de France, pour sa part, peut encore espérer une seconde place en cas de victoire contre le Pays de Galles, à 18h00. Classement inespéré il y a encore quelques semaines de cela, vu l'entame catastrophique de tournoi réalisée par notre équipe nationale... Quoi qu'il en soit, les hommes de Jacques Brunel auront à coeur de terminer leur parcours 2018 sur une bonne note et d'enchaîner une troisième victoire consécutive !