6

Porteur de grandes ambitions avec le Paris Saint-Germain à l'entame d'une saison 2017-2018 marquée par les arrivées successives de Neymar et Mbappé, #Unai Emery n'aura au final pas réussi à hisser le club francilien au rang des meilleurs d'Europe... Un cuisant revers qui ne cesse de le hanter depuis la semaine dernière.

Il faut dire que sa confiance illimitée dans le potentiel de son effectif transpirait encore sur son visage à quelques minutes de l'ultime choc face au Real [VIDEO]. Le club restait sur de belles performances contre l'OM et les joueurs parisiens avaient tout de même réussi à bien faire douter les madrilènes avant de craquer au match aller.

De quoi nourrir l'espoir d'un bel exploit dans un Parc des princes déchaîné. Il suffisait alors à Emery de décrocher une simple victoire 2-0 comme le #PSG sait les aligner depuis le début de la saison.

Mais, ce soir du 6 mars, rien ne s'est passé comme prévu. À l'image la catastrophique raclée reçue à Barcelone l'an dernier, les parisiens se seront montrés impuissants. Et depuis les critiques fusent de toute part sur le technicien espagnol, pas assez bon de l'avis de certains pour gérer l'impressionnant effectif parisien.

Un traumatisme profond pour Emery et le PSG

Assailli par les critiques et les interrogations sans fin des journalistes autour de cette deuxième défaite d'affilée en 8e de finale de la compétition reine d'Europe, le Basque semble par moment fuyant et agacé en conférence de presse. Trop d'emballement médiatique à son goût autour de cette défaite dont il reconnaît qu'elle l'a profondément traumatisé lui et l'ensemble de ses joueurs.

Mais c'est bien sûr sans compter la direction du club qui s'est déjà lancé dans la course à un remplaçant de poids.

Une coupe de la Ligue et une coupe de France, voilà pour l'heure le bilan rendu par Emery. Il devrait toutefois pouvoir soulever le trophée du championnat de France cette année. Pas assez pour consoler celui qui sortait de trois titres d'affilée en coupe de l'UEFA avec Séville.

Le besoin d'aller jusqu'au bout

Faisant fi de la mauvaise passe que traverse le club, Unai Emery espère tenir la barque jusqu'à la fin de la saison [VIDEO]. Championnat, coupe de France et coupe de la Ligue, le PSG peut encore soulever trois trophées cette saison, et le coach ne compte pas s'en priver. Partir sur une bonne note donc, bien que l'entraîneur parisien se refuse pour le moment à parler de son éventuel avenir. Une chose est certaine, il restera pour beaucoup un loupé dans le casting du club de la capitale. #Ligue des champions