Alors que le Mercato hivernal a vu Philippe Coutinho s'éloigner des bords de la Mersey et s'envoler pour Barcelone, les Reds de Liverpool se retrouvent avec un joli pactole de 160 millions d'euros en poche (bonus compris), mais orphelins de leur maître à jouer. Véritable stratège au coeur du jeu offensif du LFC, le manque de Coutinho pourrait bien se faire ressentir durant la seconde partie de saison, et ce malgré la présence d'autres joueurs offensifs de qualités comme Mohamed Salah ou encore Sadio Mané.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

Dès lors, il semble hautement improbable que Liverpool n'investisse pas l'argent récupéré dans le transfert de Coutinho afin de s'offrir une recrue de qualité et un véritable joueur de classe mondiale pour le remplacer.

Si Jürgen Klopp désire gagner des titres avec son équipe, il faudra bien passer à la caisse, et Liverpool commence à l'accepter, comme le montre le récent transfert de Virgil Van Dijk pour 84 millions d'euros, devenant à cette occasion le défenseur le plus cher de l'histoire. Penchons nous sur une short-list, non exhaustive, de cinq potentiels remplaçants au brésilien.

Adam Lallana : la solution low-cost

Le milieu de terrain anglais de 29 ans fut l'un des hommes forts de Jürgen Klopp la saison dernière. Cette année, miné par diverses blessures, il a peiné à s'imposer et à bénéficier de temps de jeu. Le départ de Coutinho lors de ce mercato hivernal pourrait lui permettre de retrouver une place dans le milieu de terrain des Reds, d'autant plus qu'Emre Can est également annoncé partant l'été prochain. [VIDEO] Avantage évident : la solution ne coûterait pas un centime au club, et Lallana connaît déjà ses coéquipiers et dispose d'automatismes avec eux.

Cependant, il est peu probable que les dirigeants de Liverpool se contentent de cette soluton.

Javier Pastore : un coup à tenter

Dans la catégorie des bonnes affaires, le milieu de terrain du PSG, Javier Pastore, est une occasion en or à saisir. Si l'argentin a dû faire face à quelques pépins physiques, la situation du club de la capitale face au fair-play financier et à l'UEFA l'oblige à dégraisser d'ici l'été prochain. Résultat, après Gonçalo Guedes, bradé contre 35 petits millions d'euros à Valence, Pastore pourrait bien être prié à son tour de se trouver un point de chute, et Liverpool pourrait être une destination à la hauteur des ambitions du garçon. Valeur estimée ? 25 millions d'euros. Un pari que les Reds seraient bien inspirés de tenter.

Les pistes brulantes : Mahrez et Lemar

Ces deux noms sont sans doutes plus onéreux, mais Liverpool a de l'argent, et semble prêt à le dépenser. Si depuis quelques jours, le transfert de Riyad Mahrez contre un chèque de 50 millions revient avec insistance dans la presse, il semblerait que le technicien allemand ne veuille pas de lui dans son équipe.

Dommage, surtout lorsque l'on imagine le jeu que Mahrez pourrait produire avec des garçons comme Firmino, Mané ou encore Salah.

Autre piste chaude, celle qui mène à Monaco, et au français Thomas Lemar, qui pourrait se laisser tenter par un mouvement en Angleterre, et ce malgré le risque que cela représente à l'approche de la Coupe du Monde cet été en Russie. Pour autant, le club de la Principauté exige 100 millions d'euros contre le départ de sa pépite. Pas sûr que cela soit du goût de Liverpool, réputé comme étant méfiant et dur en affaires depuis le cas Andy Carroll.

Le gros coup peu probable : Perisic

En mars 2017, Dejan Lovren confessait recommander son compatriote croate à son entraîneur. Cette saison, Perisic s'éclate en Serie A avec l'Inter, auteur de 7 buts et 6 passes décisives en 20 matchs joués. Des statistiques plus qu'honorables pour ce joueur offensif polyvalent qui pourrait bien s'intégrer dans une équipe comme Liverpool. Pour autant, il faudra se montrer très persuasif pour le faire bouger dès ce mercato hivernal et pour convaincre le club italien. Un argument de poids qui pourrait séduire le joueur ? Liverpool est toujours en course pour la seconde place en Angleterre, et participe surtout aux huitièmes de finales de la Champions League contre le FC Porto [VIDEO], ce qui n'est pas le cas de l'Inter. Reste à voir si le board des Reds partage cet avis.