Libre de signer un contrat dans le club de son choix depuis le 1er janvier, Hatem Ben Arfa ne semble pas pressé de quitter le Paris Saint-Germain [VIDEO]! Le natif de Clamart qui n'a plus évolué sous le maillot du club de la capitale depuis avril 2017 et un déplacement en Coupe de France à Avranches a refusé les avances du club anglais de Brighton qui évolue actuellement en Premier League. Selon Paris United, l'actuel 16e du championnat anglais, avait pensé au dribbleur français pour se maintenir dans l'élite mais s'est heurté au refus du joueur, privant ainsi la Premier League de son retour.

Les Anglais ne sont pas les seuls à s'être heurté aux prétentions du joueur, puisque Nice, Bordeaux, Nantes Antalyaspor et Besiktas ont sondé l’international français durant le Mercato hivernal, sans succès.

Un salaire de 400K€ mensuel dont Ben Arfa ne veut pas se séparer

Pour rappel Hatem Ben Arfa a connu une saison décevante l'année dernière. Après avoir explosé sous les couleurs de Nice, il n'est pas parvenu à convaincre son entraîneur Unai Emery [VIDEO]lors de ses rares apparitions (23 matches disputés, aucun but marqué). Son intervention maladroite en pleine discussion entre Nasser Al-Khelaïfi et le propriétaire du club après l'humiliation subit sur le terrain du F.C Barcelone (6-1), avait définitivement précipité sa chute. Depuis, le natif de Clamart a été envoyé en réserve par son club [VIDEO], afin de lui signifier que plus rien ne le retenait. Mais le juteux contrat de 400.000€ mensuel signé par le joueur avec les Rouges et Bleus à son arrivée, semble pousser Hatem Ben Arfa à rester au Paris Saint-Germain quitte à ne pas jouer.

Une triste situation pour un joueur qui n'est jamais parvenu à trouver de la continuité dans sa carrière. Passé par six clubs, le milieu de 30 ans aura laissé un goût d'inachevé à chacun de ses passages. Brillant sous le maillot de Nice, il avait choisi de continuer sa carrière au Paris Saint-Germain. Un club qui s'est finalement avéré bien trop grand pour lui et qui espérons le, le poussera à faire des choix plus judicieux au cours de sa carrière. Se relancer en France au sein d'une équipe qui vise la qualification européenne, serait un bon moyen pour le natif de Clamart de donner un nouvel intérêt sportif à la fin de sa carrière, à moins qu'une fois encore le salaire l'emporte sur la raison. Quoi qu'il arrive la réponse à ces questions sera dévoilé au 30 juin prochain, date à laquelle Hatem Ben Arfa redeviendra un joueur de football.