Deux sujets occupent l'esprit de la présidence du PSG en janvier : le mercato d'hiver et la préparation des 8ème de finale contre le Real Madrid [VIDEO]. Le but est de vendre sans affaiblir f'effectif pour cette échéance, tout en essayant de se renforcer à moindre coût. La piste de Lassana Diarra en est le meilleur exemple. La mauvaise passe actuelle du Real Madrid [VIDEO] incite à la prudence du côté du PSG, car le champion d'Europe en titre voudra prouver au monde entier qu'il n'est pas mort. Une liste de joueurs 'indésirables' a été établie et deux d'entre eux semblent proches du départ.

Lucas Moura cible de Manchester United

Le Brésilien, qui n'a joué que 76 minutes depuis le début de la saison, n'a pas d'autre choix que de changer d'air si il veut avoir une chance de disputer la Coupe du monde.

Le prix du transfert a été fixé hier par le PSG à 40M€. D'après le média brésilien Globoesporte, Lucas aurait entamé les discussions sur les bases d'une indemnité de 25M€. Au pays où les montants des transferts sont sans limite, cette somme pourrait attirer d'autres candidats et aurait pour conséquence de faire monter les enchères rapidement. Quel est le meilleur choix pour le brésilien afin d'être sélectionnable en juillet : être prêté ou vendu dans un grand club au risque de retrouver le banc ou être titulaire dans un plus petit club en montrant toutes ses qualités ? Il faut espérer pour lui que son agent et son entourage soient de bons conseils, car il s'agit d'un tournant dans sa carrière.

Gonçalo Guedes proche d'un transfert définitif à Valence

Le joueur portuguais prêté à Valence depuis le début de la saison, brille de tous feux et montre l'étendue de son talent.

Le club espagnol ne veut pas laisser partir ce jeune espoir de 21 ans, rouage essentiel de l'équipe qui réalise un bon début de saison. L'annonce d'un transfert ,estimé à 35M€ et bouclé rapidement, avait filtré dans la presse espagnole avant les fêtes de fin d'année, mais aucune officialisation n'a été annoncée depuis. Hier, l'entraîneur de Valence, Marcelino, a expliqué en conférence de presse tout le bien qu'il pensait de Guedes, en concluant que si il en avait le pouvoir, il le recruterait. Cet appel du pied à son président montre que l'intérêt est toujours présent mais que les négociations n'ont toujours pas abouti. Ce dossier, qui est une aubaine pour le PSG à un tel montant de transfert, devrait se régler rapidement.

Pas d'avancées majeures pour les autres dossiers (Ben Arfa, Pastore, Kurzawa) qui peuvent être dépendants des premières ventes. Le cas Di Maria est complexe, car c'est le joueur qui a la meilleure valeur sur le marché, mais il pourrait être utile à l'équipe de Neymar en Ligue des Champions. Les 21 jours restants devraient être riches en rebondissements et Antero Henrique aura pour mission de trouver le bon compromis entre l'aspect financier et le domaine sportif.