Le premier face au deuxième de la conférence ouest. Le tenant du titre face à un nouveau challenger. Houston recevait Golden State [VIDEO] au Toyota Center pour une affiche de rêve, malgré les absences importantes de James Harden et de Kevin Durant. Depuis son retour, Stephen Curry donne des prestations spectaculaires et sa confrontation avec un Chris Paul seul patron à bord de la fusée promet vraiment.

Golden State mène au tableau d'affichage pendant la moitié du premier quart-temps puis Houston [VIDEO], sous l'impulsion de Gordon (30 pts, 7 passes), prend l'avantage.

Paul est exceptionnel (28 pts, 9 passes, 7 rebonds) : il score, sert Capela, varie bien le jeu, casse des chevilles (coucou David West !)...

Green apporte déjà beaucoup depuis sa récente arrivée aux Rockets et rentre des tirs. Les Warriors, légèrement distancés, ne terminent finalement qu'à un point de leur adversaire grâce à Thompson qui préchauffe. 63-62 à la mi-temps.

Les équipes se rendent coup pour coup. Curry est magistral (29 pts, 9 rebonds, 5 passes), Draymond est dans le tempo (17 pts, 14 rebonds, 10 passes). Mais Gerald Green est inarrêtable et réussit tout (29 pts à 8/15 à 3 pts au final).

C'est dans le dernier quart-temps que les Warriors font la différence ; ils mènent rapidement de 10 pts et malgré les saillies de Gordon et de Paul, Houston reste à distance, la faute à un Thompson arrosant de partout (28 pts à 11/20 au tir). Score final, 124-114, Golden State est toujours une machine de guerre.

OKC enchaîne bien en NBA

Oklahoma City est en back-to-back et doit se farcir les Clippers après avoir complètement mangé les Lakers hier.

Le retour de Blake Griffin a fait beaucoup de bien côté L.A, tout comme l'émergence de Lou Williams, devenu une véritable machine à scorer.

Les Clippers font la course en tête, Griffin est en jambes (24 pts, 9 rebonds, 7 passes) et Los Angeles joue plutôt bien. L'écart monte jusqu'à +13 (grâce à un bon banc) mais Russel Westbrook (29 pts, 12 rebonds, 11 passes) et Paul George (31 pts, 6 rebonds) prennent les choses en main. Ils égalisent juste avant la pause. 64-64.

Les californiens sont encore à la bataille dans le troisième quart, Lou Williams se met en avant (26 pts, 10 passes) mais le Thunder tourne bien. Carmelo Anthony (22 pts) et Ferguson (11 pts) font leur part du boulot.

OKC fait le trou dans le dernier quart-temps en commençant par un beau run. DeAndre Jordan livre une grosse prestation (26 pts, 17 rebonds) mais c'est Westbrook, en leader, qui amène son équipe à la victoire, 127-117.