Cette nuit, Houston [VIDEO], leader de la Ligue (18V-4D), se déplaçait dans l'Utah pour rencontrer une équipe du Jazz surprenante et en bonne forme. Donovan Mitchell n'en finit plus de s'affirmer, Gobert est enfin revenu et le collectif tourne à plein régime. Même chose du côté des texans avec un Chris Paul qui s'est fondu dans le collectif très facilement et un Harden en mode Hulk.

Houston trop dominant

Les Rockets démarre par un 9-2 mais le Jazz se met en branle grâce à Gobert (6 pts, 9 rebonds en 28 min) ou Ingles (11 pts, 4 passes, 4 rebonds) et revient. Houston garde quand même la main et finit le quart-temps en tête.

Le score est de 25-20.

Dans le deuxième quart-temps, les débats sont équilibrés. Chris Paul est très bon (il réalise un gros match avec 18 pts, 13 passes et 9 rebonds), tout comme Thabo Sefolosha, qui permet même à son équipe de prendre le lead un court instant. Mais Harden accélère et remet les pendules à l'heure. 51-46 à la mi-temps.

Le troisième quart-temps sera fatal pour Utah. En effet, Harden change encore de braquet et rentre des gros tirs (29 pts au final). Anderson envoie également du lourd avec 23 pts à 5/6 à 3 pts. Mitchell fait ce qu'il peut (26 pts) mais Houston fait le trou : 88-66.

Le dernier quart-temps voit Utah revenir un peu (35-24 sur ce quart) mais pas assez pour inquiéter ces Rockets en plein confiance. Addition, 112-101.

Los Angeles au buzzer

Les Lakers ont mené tout le match mais ont réussi à se faire peur jusqu'à la dernière seconde.

Los Angeles réalise une belle partie mais sans réussir à se mettre à l'abri au score, les Sixers limitant la casse (Simmons termine avec 12 pts, 15 passes et 13 rebonds), n'étant mené que 57-49 à la pause. Ces derniers, sous l'impulsion de Embiid (33 pts, 7 rebonds, 6 passes), reviennent dans le 4ème quart-temps. A égalité, c'est Ingram (21 pts, 7 rebonds, 6 passes) qui a le ballon de la gagne entre les mains. Il tire à 3 pts et le marque. 107-104. Philadelphie ne reviendra pas.

Le Thunder est mystérieux. Il laisse échapper une victoire qui lui tendait les bras après avoir mené assez largement. Paul George absent et Melo en dedans (11 pts à 5/20), Westbrook était trop seul. Et malgré ses 31 pts, 8 rebonds et 6 passes, les Nets finissent par passer devant pour s'imposer 100 à 95.

Dans le dernier match de la nuit, Washington est allé gagner 109-99 à Phoenix, privé de Booker. Bradley Beal a encore montré ses qualités de scoreur en inscrivant 34 pts à 13/22 au tir. A souligner le bon match de Ian Mahinmi (10 pts, 8 rebonds en 25 min).