C'est un secret pour personne, Nasser Al-Khelaifi rêve de voir les jambes musclées de Cristiano Ronaldo gambader sur les pelouses bien vertes du Camp des Loges et du Parc des Princes. Depuis plusieurs années maintenant, l'état-major du club parisien attend cette petite étincelle, ce signal qui émanerait de la bouche de CR7 quant à un éventuel désir de porter, un jour, le maillot du PSG [VIDEO]. En glanant son cinquième Ballon d'Or ce jeudi 7 décembre 2017 dans la capitale, le Portugais s'est exprimé sur l'intérêt du Paris Saint-Germain à son encontre.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Et si ce dernier ne ferme pas complètement la porte, on peut dire que ça y ressemble.

"J'ai encore plein de projets dans la tête"

Jeudi soir à Paris, Cristiano Ronaldo a remporté son cinquième Ballon d'Or France Football, le deuxième consécutif, égalant au passage le record de son meilleur ennemi argentin Lionel Messi arrivé, lui, second, devant le Brésilien Neymar, troisième, le premier français étant Kylian Mbappé, septième.

Un nouvel exploit personnel pour le Portugais de 32 ans. En marge de cette 62ème édition, le natif de l'île de Madère a répondu aux questions de L'Équipe. L'une d'elles portait naturellement sur le PSG, et de savoir si un jour il jouerait sous les couleurs du club présidé par Nasser Al-Khelaifi.

Le Madrilène a livré une réponse pour le moins limpide : "Un départ au PSG ? Je suis heureux au Real Madrid. Je voudrais y terminer ma carrière si cela est possible". Voilà une déclaration qui risque de jeter un froid sur les ambitions du club parisien, qui n'a pas l'intention de s'arrêter aux recrutements pharaoniques de Neymar et Mbappé, 400 millions à eux seuls. Mais la déclaration du joueur portugais, sans parler du rachat éventuel de son contrat courant jusqu'en 2021 (entre 100 et 120 millions), vont peut-être dissuader les ardeurs des dirigeants parisiens, si cela n'était pas déjà fait.

Le PSG aurait qui plus est tout intérêt à investir de telles sommes sur de plus jeunes joueurs si il veut s'inscrire dans le temps sur les plus hautes marches de la scène européenne. N'oublions pas que Cristiano Ronaldo fêtera -déjà- ses 33 ans le 5 février prochain (Zlatan Ibrahimovic n'avait pas tout à fait 31 ans lorsqu'il a rejoignit Paris).

Si CR7 pense à l'avenir : "J'ai encore plein de projets dans ma tête, je pense à la fin de ma carrière", il n'est clairement pas enclin à accepter un transfert vers la France. Depuis quelques années, un départ vers les États-Unis est évoqué, de temps à autre. Ronaldo apprécie la culture américaine, et la Major League Soccer a tout du parfait terrain de jeu pour vivre une fin de carrière dorée, comme les footballeurs les aiment.