Cette nuit, Houston accueillait Minnesota [VIDEO] au Toyata Center. Le retour de James Harden, favori pour le titre de MVP, était très attendu du côté de la franchise du Texas (toujours deuxième avec un bilan de 30 victoires et 12 défaites). A Minneapolis, tout va bien ; troisième de la conférence ouest avec un bilan de 29 victoires et 17 défaites, l'avenir semble très prometteur.

Houston au-dessus

Karl-Anthony domine rapidement à l'intérieur et Andrew Wiggins a l'air dans un bon jour (16 pts et 5 rebonds au final).

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Mais Luc Mbah a Moute score et défend bien (14 pts, 5 rebonds) , accompagné par Eric Gordon. +9 pour les Rockets.

James Harden revient bien et fait du mal à Minnesota (10 pts, 7 passes en 26 min).

Chris Paul prend la suite (19 pts, 9 passes, 6 rebonds) et permet à Houston [VIDEO] de revenir dans les vestiaires à la pause avec 13 pts d'avance.

Dans le troisième quart-temps, les Timberwolves se rapprochent au tableau d'affichage à plusieurs reprises mais les texans n'ont qu'à accélérer un peu pour remettre de l'ordre. Gordon (30 pts) marque même au buzzer d'un shoot du milieu de terrain, histoire de bien casser le moral des loups. +19 pour les locaux.

Malgré tout, Minnesota n'abandonne pas et revient à 9 points grâce à l'abnégation de Jimmy Butler (23 pts) et de Towns (22 pts, 16 rebonds). Mais Houston relance la machine et l'emporte 116-98 dans une rencontre à sens unique.

Cleveland se fait encore peur

Les Cavaliers recevaient le Magic cette nuit et comptaient bien relever la tête après leur mauvaise série.

Tout se passe bien, Isaiah Thomas est chaud (21 pts), le banc est bon (Green, Wade, Rose qui revient), la réussite est là et Orlando est rapidement dépassé. Mais ces Cavs sont étonnants et laissent Orlando se réveiller et égaliser (après avoir été menés de 23 pts). Le Magic mène d'un point à 15 sec de la fin et ce sont les deux lancers de Thomas qui offrent la victoire à Cleveland, 104-103.

Boston s'incline sur son parquet 89-80 contre Philadelphie, mené par un Joel Embiid décidément en grande forme : 26 pts, 16 rebonds et 6 passes en 35 min pour le pivot camerounais. L'absence de Kyrie Irving a sans doute été préjudiciable aux Celtics, à la peine en attaque.

Dans le dernier match, c'est Portland qui l'emporte à la maison sur le score de 100 à 86 face à Indiana. Damian Lillard a encore une fois été très fort (26 pts, 8 passes, 5 rebonds) et a pu compter sur le soutien de Jusuf Nurkic (19 pts et 17 rebonds). Les 23 pts de Oladipo n'ont pas suffi.