Après un début de saison compliqué, Miami enchaîne les victoires (six d'affilée) avant de recevoir Milwaukee, toujours playoffable, mais en manque de régularité, voyant même son entraîneur contesté par certains. Le duo Dragic-Whiteside retrouve de l'allant et le Heat est en quatrième position de la Conférence Est.

Sept à la suite

En début de match, les Bucks attaquent le cercle et sont agressifs tandis que Miami bafouille en attaque. Antetokounmpo est déjà en action au scoring, bien soutenu par Brogdon et Henson (4 pts, 9 rebonds). Whiteside est actif en défense et distribue les contres (4) et Tyler Johnson se met à rentrer des tirs.

+2 pour Milwaukee [VIDEO].

Dans le deuxième quart-temps, les deux équipes font jeu égal. Bledsoe se montre et marque (10 pts, 4 passes) et permet aux Bucks de prendre 8 pts d'avance après un run. Mais un Whiteside plus présent en attaque (15 pts, 10 rebonds) permet à Miami de revenir à 43-41 à la pause.

Richardson (16 pts, 6 rebonds) marque les premiers points de la deuxième mi-temps et Whiteside est là des deux côtés du terrain. Middleton galère (16 pts à 3/16 au tir), Brogdon assure (15 pts, 5 rebonds). Giannis s'emploie pour remettre son équipe sur les rails (22 pts, 6 rebonds) mais Miami termine le quart-temps à 71 à 59.

Dans le dernier quart, Middleton revient un peu à la vie et ramène les siens à -11 mais Dragic en décide autrement à base de gros 3 pts (25 pts au final). Le score est 97 à 79.

New York craque

Gros chantier en prévision au Madison Square Garden avec la réception de New Orleans. Dès le début de la partie, on voit Porzingis et Davis en forme. Les Knicks sont vite à +16 mais les Pels réagissent par l'intermédiaire de Holiday (31 pts) et Cousins (15 pts, 16 rebonds, 5 passes). C'est Jack que l'on voit à son avantage par la suite (22 pts, 8 passes) et New York [VIDEO] mène de 19 pts. Mais New Orleans ne lâche pas et Davis est énorme (48 pts, 17 rebonds). Ils arrachent la prolongation et la gagnent facilement. Score final, 123-118.

Minnesota engrange sa cinquième victoire de suite en battant Portland 120 à 103. Le début de match est serré mais les Wolves font un gros deuxième quart-temps (26-10). Malgré un bon Lillard (21 pts, 8 passes, 6 rebonds), l'écart augmente encore grâce à Butler (24 pts, 5 rebonds), Teague (22 pts, 8 passes) et Towns (20 pts, 11 rebonds).

Dans le dernier match, Phoenix s'est fait détruire par Indiana 120 à 97. Personne n'a eu à forcer son talent côté Pacers et sept joueurs terminent à plus de 10 pts.