Les deux meilleures équipes à domicile se retrouvaient cette nuit dans la forteresse canadienne pour une rencontre au sommet. Toronto est deuxième de la conférence Est, San Antonio troisième de la conférence Ouest. DeRozan réalise une grande saison tandis que les Spurs [VIDEO] ne peuvent toujours pas s'appuyer sur leur franchise playerLeonard, étant à nouveau absent pour une durée indéterminée.

DeRozan et Lowry portent leur équipe

San Antonio commence mieux le match grâce à un Tony Parker (3 pts, 4 passes) chef d'orchestre qui distribue bien autour de lui, notamment à Pau Gasol (15 pts, 9 rebonds). Mais le backcourt canadien permet à Toronto de recoller au score.

Patty Mills fait une belle entrée en jeu (13 pts) mais le banc des Raptors apportent beaucoup, chacun étant utile. Kyle Lowry confirme qu'il est dans un bon soir et la franchise canadienne mène 44-37 à la mi-temps.

Dans le troisième quart-temps, Toronto s'envole jusqu'à +14 grâce à DeMar DeRozan (match très complet avec 21 pts, 7 rebonds et 6 passes) et Jonas Valanciunas (15 pts, 11 rebonds). Mais LaMarcus Aldridge n'a pas abdiqué et ramène son équipe à proximité (17 pts, 14 rebonds au final).

Les deux équipes se tiennent mais les Raptors et leur meneur (24 pts) font le trou.

San Antonio ne reviendra pas, malgré s'être battu jusqu'au bout. Les Texans n'échouent qu'à trois petits points. 86-83.

New York gagne face à Gobert

Le Français a brillé pour son retour avec les siens après plus d'un mois d'interruption suite à une blessure. En effet, ce dernier a compilé 23 pts et 14 rebonds en 30 min. Bien soutenu par Donovan Mitchell (17 pts, 7 passes) ou encore Ricky Rubio (17 pts, 5 passes), cela n'a pas suffi. Le match ne s'est pas joué à grand-chose, le score final étant de 117-115. Tim Hardaway Jr. et Kristaps Porzingis ont régalé avec respectivement 31 et 18 pts. Le Français Ntilikina [VIDEO] n'a presque pas joué et encore moins pesé sur la rencontre.

Washington gagne 122-112 sur le parquet de Detroit. Après une entame difficile, les Wizards ont donné un récital offensif (45 pts marqués dans le 3ème quart-temps). Bradley Beal et Kelly Oubre marquent tous les deux 26 pts et 6 joueurs terminent à plus de 10 pts. Côté Pistons, Andre Drummond réalise un gros match avec 14 pts, 21 rebonds et 8 passes.

Pour finir, les Lakers s'imposent face à Indiana 99 à 86 dans le sillage d'un Jordan Clarkson bouillant (33 pts, 7 rebonds, 7 passes). Victor Oladipo et ses 25 pts n'ont rien pu y faire.