Après le beau parcours de Caroline Garcia [VIDEO], quart de finaliste à Dubaï la semaine dernière, c'est au tour du circuit ATP de poser ses valises aux Emirats. L'occasion de retrouver plusieurs Français engagés, dont trois d'entre eux qui disputaient leurs premiers tours ce lundi, Gleb Sakharov, Quentin Halys et Benoît Paire. Si les deux premiers se sont inclinés, respectivement face à Philipp Kohlschreiber et Robin Haase, l'Avignonnais a décroché son ticket pour le deuxième tour en disposant du Japonais Yoshihito Nishioka (5-7, 6-4, 6-1). Il y retrouvera Borna Coric ou son compatriote Richard Gasquet qui s'affrontent ce mardi.

Une entame de match catastrophique pour Paire

De retour près son quart de finale perdu à Montpellier contre Lucas Pouille [VIDEO], Benoît Paire arrivait à Dubaï avec l'espoir de grappiller des points pour le classement mondial dans un tournoi ATP 500 peu relevé.

Malheureusement pour lui, son entame de match ne laissait rien présager de bon, la faute à une attitude trop passive. Se contentant de remettre la balle à plus de deux mètres derrière sa ligne de fond de court, l'Avignonnais concédait les deux premières balles de break du match lors de ses deux premiers jeux de service. Toujours aussi attentiste, Benoît Paire se faisait punir définitivement par le Japonais au pire des moments (5-6). Peu agressif en retour également, il concédait logiquement la première manche quelques minutes plus tard, sur un jeu blanc de son adversaire (5-7).

Un succès acquis finalement sans trop forcer

L'attitude du 46e joueur mondial changeait totalement au moment d'aborder le deuxième acte. Bien plus dynamique sur ses jambes et offensif, Benoît Paire parvenait à prendre rapidement les commandes de la deuxième manche en s'emparant du service adverse (5-7, 3-0).

Malgré un petit excès de confiance du Français qui permettait à son adversaire de recoller (5-7, 3-3), il accélérait de nouveau le rythme pour s'assurer le droit de disputer un troisième set (5-7, 6-4). En confiance et face à un adversaire brouillon, Benoît Paire survolait le dernier acte et s'assurait finalement un succès sans grosses frayeurs (5-7, 6-4, 6-1). Eliminé l'année dernière dès son entrée en lice à Dubaï, l'Avignonnais passe pour la première fois de sa carrière le premier tour du tournoi Emirati. Reste désormais à voir s'il affichera plus de constance lors de son prochain match qui l'opposera quoi qu'il arrive à un joueur plus dangereux.