Le premier sacre d'un joueur français au tournoi de Quito n'interviendra pas cette saison ! Les deux derniers tricolores en lice dans le tournoi sur terre battue se sont inclinés ce vendredi soir lors des quarts de finale. Gaël Monfils [VIDEO] tète de série numéro trois du tableau principal, s'est fait éliminer par le Brésilien Thiago Monteiro, 118e joueur mondial en trois manches (6-4, 2-6, 6-4), tandis que Corentin Moutet, 18 ans et grand espoir du tennis français s'est incliné face à Andrej Martin en deux sets (6-3, 6-4).

Un Gaël Monfils défaillant lors des moments décisifs

L'élimination du joueur guadeloupéen a de quoi nourrir quelques regrets.

En forme en début de saison, il avait attaqué 2018 en trombe en remportant un titre à Doha [VIDEO], le septième de sa carrière. Mais ce mercredi soir, Gaël Monfils qui avait déjà eu du mal lors de son entrée en lice face à Casper Ruud, n'est pas parvenu à reproduire ses belles performances récentes. Opposé à un joueur Brésilien qu'il avait battu sans mal lors du dernier Roland-Garros, le Français a connu une entame de match catastrophique en concédant son service dès le premier jeu de la partie. Incapable de rattraper son retard malgré une balle de debreak obtenu lors du jeu de service suivant, La Monf concédait logiquement la première manche. Malgré un deuxième set bien plus convaincant et un troisième bien débuté, Gaël Monfils craquait à nouveau au pire moment alors que le score était de 4-4 dans le dernier acte avant de voir son adversaire conclure le match sur le jeu suivant.

Une défaite qui fait tache dans le début de saison du Français qui espérons le rebondira lors de sa prochaine sortie.

Corentin Moutet, une défaite pleine d'enseignements

La donne est bien différente pour Corentin Moutet qui après avoir réalisé une belle saison en 2017 sur le circuit Challenger commence à pointer le bout de son nez lors des tournois ATP. Cette semaine, le joueur de 18 ans a remporté son premier match dans le tableau principal d'un tournoi du grand circuit en battant Adrian Menendez-Meceiras en trois manches. Le lendemain il s'offrait sans doute la plus belle victoire de sa carrière en écartant de sa route Ivo Karlovic, ancien 14e joueur mondial (7-5, 6-7, 7-6). Malheureusement pour Corentin Moutet la belle aventure a pris fin ce mercredi soir, face au Slovaque Andrej Martin. Un match durant lequel le jeune tricolore n'est pas parvenu à rivaliser, et qu'il finit par perdre en deux manches sèches (6-3, 6-4). Malgré cette défaite, le jeune espoir français quitte Quito plein d'espoir, lui qui atteindra ce lundi le meilleur classement de sa carrière à l'ATP (140 ou 141e mondial)