Le coup d'envoi officiel de la saison ATP [VIDEO] 2018 a été donné ce lundi 1er janvier, l'occasion de repartir de zéro et de mettre en pratique les bonnes résolutions de la nouvelle année. Plusieurs tournois ATP [VIDEO] ont lieu cette semaine : Doha au Qatar, Brisbane en Australie, et Pune en Inde. Et c'est à ce dernier cité que nous nous intéressons, puisque les deux français engagés ce lundi ont brillé. Dans un tableau où le numéro 6 mondial Marin Cilic, finaliste du dernier Wimbledon, fait figure d'épouvantail, Gilles Simon et Pierre-Hugues Herbert ont assuré l'essentiel : une qualification pour le deuxième tour. Récit.

Gilles Simon, on efface tout et on recommence

Le Français Gilles Simon a idéalement démarré sa saison 2018 au tournoi ATP 250 de Pune (561 345 $ de dotation) ce lundi.

Appliqué, le Niçois de 33 ans s'est imposé sans forcer en deux sets et 1h15 de jeu (6-4 ; 6-1) face à l'Américain Tennys Sandgren, 96e mondial. Une victoire qui vient rassurer celui qui a vécu une saison 2017 cauchemardesque. Pour la première depuis 13 ans, le Français retombé au 89e rang de la hiérarchie planétaire aura enregistré un bilan déficitaire : sous-entendu plus de défaites (25) que de victoires (16), sans aucun titre ni finale au compteur.

A Pune, Gilles Simon repart sur de bonnes bases, en ayant été notamment solide sur son second service (56% de points gagnés à 14/25), et excellent sur le retour de seconde balle (73% des points remportés, 16/22). Le tricolore était clairement au-dessus.

A lui désormais de confirmer lors du 2nd tour, où il défiera Roberto Bautista Agut, 20e à l'ATP, qu'il a battu 4 fois, en 5 confrontations.

Un vrai test.

Compliqué pour Pierre-Hugues Herbert

On imagine qu'il était compliqué de se remettre dans le bain du simple après avoir remporté le double et la Coupe Davis avec les Bleus il y a quelques semaines. Mais Pierre-Hugues Herbert ne s'est pas laissé déborder et a écarté l'Italien Marco Cecchinato, 109e à l'ATP, malgré la perte du deuxième set (7-6 ; 6-7 ; 6-2). Il aura fallu tout de même 2h23 au Français 81e mondial pour décrocher sa première victoire en 2018, après avoir perdu ses deux dernières rencontres disputées en simple en 2017, à Vienne puis à Paris.

Meilleur que son adversaire sur les balles de break (4/6 converties contre 2/11 pour l'Italien), l'Alsacien a répondu présent dans les moments importants.

Au 2nd tour, il affrontera le vainqueur de la confrontation 100% indienne opposant Yuki Bhambri à l'invité Arjun Kadhe. Dans tous les cas, il sera favori de l'opposition.

A noter que le troisième et dernier français engagé à Pune, Benoît Paire, fera son entrée en lice à l'occasion du deuxième tour. Le Vauclusien, tête de série n°4, sera opposé au Hongrois Marton Fucsovics, 85e mondial.