5

Le Paris Saint-Germain s'est fait couper l'herbe sous le pied à l'issue d'un match particulièrement disputé contre le double tenant du titre de la compétition, de mauvaise augure pour le club qui devra se surpasser au retour.

Il faut dire que contre toutes apparences, le PSG n'aura pas démérité lors de cette rencontre choc des huitièmes de finale [VIDEO] de la très prestigieuse Ligue des champions. Tout au contraire, on aura même senti Zinedine Zidane et des joueurs madrilènes saisis par le doute sur l'ouverture du score de Rabiot à la 33e minute. Mais comme souvent dans ce genre de match et plus encore dans la compétition reine en Europe, Cristiano Ronaldo aura montré la voie de la rébellion aux siens en inscrivant deux buts précieux.

Les supporters parisiens peuvent désormais espérer que lors du match retour les Bleu-et-Rouge tiennent plus longtemps la dragée haute au club le plus titré de la compétition.

Le grand rendez-vous manqué par le trio Neymar-Cavani-Mbappé

En première période, Neymar Jr se sera particulièrement bien illustré avec un club parisien au pressing et bien solide dans ses positions. L'attaquant brésilien ne sera d'ailleurs pas passé loin d'assommer un Real quelque peu brouillon avant de disparaître totalement dans la seconde période de cette rencontre. Du côté de Mbappé, la déception est immense, car le jeune tricolore ne réussira jamais à entrer son match. Même constat pour Edinson Cavani qui sera resté trop esseulé en pointe de l'attaque, sans possibilité de toucher le ballon. S'ils veulent espérer garder une chance de qualification, les trois attaquants vedettes du club devront retrouver la complicité et la percussion qui ont fait leur charme en début de saison et qui tendent depuis quelques semaines à s'égarer dans l'euphorie de la victoire.

Le coaching d'Unai Eméry qui interroge

Si mathématiquement l'espoir est encore permis, il sera difficile au PSG d'aller chercher une victoire face au Real Madrid, même au Parc des Princes. Les Parisiens devront marquer au minimum trois buts et éviter d'en encaisser. Autant dire que l'opération sera très compliquée quand en vous avez face à vous des joueurs du calibre de Ronaldo, Benzema, Gareth Bale ou encore Marcelo. Une chose est certaine, la prudence d'Unai Eméry [VIDEO], qui lui avait valu la fameuse remontada du Barça la saison dernière, ne devra plus être une option au match retour. Le rendez-vous est donc donné le 6 mars prochain pour éventuellement assister à un miracle.