Vincent Enyeama n'a plus joué un match de Ligue 1 depuis avril 2017. Soit une éternité. Depuis, Marcelo Bielsa est arrivé sur le banc du LOSC. Dès sa prise de fonction, l’entraîneur argentin, a fait des choix forts. Une bonne douzaine de joueurs lillois ont été placardisés par la direction lilloise. Des joueurs emblématiques du club comme Rio Mavuba ou Marko Basa ont été priés de se trouver un nouveau club. Cela aurait dûj être aussi le cas pour le portier nigérian, le très prometteur Mike Maignan ayant été choisi par Bielsa pour garder les cages lilloises. De plus, deux autres jeunes gardiens ont été recrutés pour suppléer l'ancien espoir du PSG.

Néanmoins, Enyeama est toujours lillois, alors même que la très importante échéance qu'est la coupe du monde approche à grands pas.

De retour sur les terrains

Enyeama, enfin remis de sa blessure au ménisque, a rejoué en match officiel pour la première fois le 9 décembre dernier. Il a gardé les buts de la réserve lilloise lors d'un match de championnat contre Croix, remporté 3-1 par les lillois. Enyeama s'est distingué en arrêtant même un penalty. Un retour sur les terrains encourageant qui a pu susciter un certain intérêt auprès de quelques clubs lors du mercato hivernal. Notamment celui du SCO d'Angers, qui a vu son gardien titulaire, Letellier, s'en aller aux Young Boys de Berne. Le LOSC demandait entre 500 000 et 1 millions d'euros pour le joueur. Cette somme n'était surement pas insurmontable pour les angevins.

Mais le club entraîné par Stéphane Moulin a décidé plutôt de faire revenir son ancien portier, Ludovic Butelle. Le salaire de Enyeama y est surement pour quelque chose. En effet, selon L'Equipe, le club lillois verse la somme de 180 000 euros par mois à son gardien, ce qui en fait le 6ème joueur africain le mieux payé du championnat de France, alors même qu'il ne joue pas. Le mercato hivernal passé, Enyeama est toujours au LOSC.

Une présence à la Coupe du Monde compromise ?

La situation dans laquelle se trouve Enyeama va très certainement lui empêcher d'aspirer à une place parmi les 23 joueurs nigérians à la Coupe du Monde 2018. De plus, les Super Eagles se sont brillamment qualifier sans lui. Néanmoins, Enyeama a la chance d'être le seul gardien nigérian a possédé une solide expérience aussi bien en sélection qu'en club.

Il faut souligner que l'autre portier nigérian expérimenté Carl Ikeme a été contraint de stopper sa carrière à cause d'une leucémie. Le sélectionneur du Nigéria, Gernot Rohr, a donc été obligé de faire confiance à Ikechukwu Ezenwa, joueur local, pour garder les cages. Le sélectionneur d'origine allemande ne s'en est pas caché, il souhaiterait que Enyeama revienne en sélection, lui qui y avait renoncé en octobre 2015 après avoir été écarté du groupe par l'ancien sélectionneur Sunday Oliseh. Du côté de la fédération nigériane, on admet qu'il y a eu des discussions avec le portier lillois. Néanmoins, pour que Enyeama envisage un voyage en Russie cet été, il lui faudrait remplir certaines conditions, dont celle de jouer régulièrement. Une résiliation à l'amiable du contrat d'Enyeama ne semble pas d'actualité, le LOSC ayant besoin de liquidités pour faire face aux difficultés financières [VIDEO] dont le club fait face. À Gernot Rohr de décider si même en manque de repères, Enyeama serait utile à un effectif nigérian ambitieux.