Si l'arrivée de Christophe Galtier sur le banc lillois avait quelque peu annoncé un timide début d'embellie et de remontada au niveau des résultats sportifs du club lillois, la situation reste très compliqué pour les Dogues. Dans le viseur de la Direction Nationale du Contrôle de Gestion (DNCG) depuis cet été en raison de sa gestion économique et financière douteuse, le LOSC vient de recevoir une énorme sanction, puisqu'il est rétrogradé à titre conservatoire en Ligue 2 ! En frappant aussi fort, la DNCG a voulu faire un exemple et marquer le coup vis-à-vis d'un club qui n'en était pas à son premier avertissement.

En effet, début décembre, la DNCG avait déjà convoqué l'homme d'affaires luxembourgeois Gérard Lopez, repreneur du LOSC, pour discuter avec lui des garanties qu'il avait à apporter.

Ces dernières s'étaient avérées insuffisantes, et la DNCG avait menacé Lille [VIDEO], indiquant que sans amélioration rapide observée au niveau des finances du club, des sanctions plus lourdes pourraient être prises, allant jusqu'à la relégation en Ligue 2. Ce pallier vient donc d'être franchi, puisque selon l'Equipe, Lille est depuis hier rétrogradé à titre conservatoire.

Une rétrogradation à titre conservatoire uniquement

Qu'est-ce-que cela veut dire ? Tout simplement que si les finances du LOSC ne s'améliorent pas d'ici la fin de la saison actuelle, le club sera automatiquement rétrogradé, quelque soit sa position dans le classement. Ainsi, même si Lille n'est pas dans les deux derniers de la Ligue 1, il sera automatiquement reversé en Ligue 2. On peut s'interroger sur les raisons d'une sanction préventive si lourde.

C'est en réalité le niveau d'endettement du club lillois qui est pointé du doigt, jugé comme étant bien trop élevé par une DNCG française qui est reconnue pour attacher une importance particulière à vouloir conserver les finances des clubs de l'Hexagone saines.

Ayant repris le club l'an dernier, Gérard Lopez était arrivé avec de sérieuses ambitions et annonçait sans crainte la mise en place d'un projet "LOSC Unlimited", visant à concurrencer "l'OM Champions Project" de Frank Mc Court ou encore le PSG. Force est de constater que la traduction dans les faits ne s'est pas du tout réalisée, puisque après le rocambolesque passage éclair de Marcelo BIelsa [VIDEO], le LOSC pointe pour le moment à une décevante 17ème place de Ligue 1, avec seulement un point d'avance sur le barragiste et deux points d'avance sur le premier relégable.

Des mercatos pointés du doigt

De plus, les derniers mercatos du LOSC ont fait venir de nombreux joueurs, mais souvent de qualité moyenne, et bien trop chers. Si il veut échapper au couperet de la DNCG et à la Ligue 2, le club lillois va donc devoir vendre ses meilleurs éléments et assainir ses comptes d'ici la fin de la saison en prévoyant des transferts pour l'été prochain.

Une information que les autres clubs de Ligue 1 vont, à coup sûr, prendre en compte pour tenter de réaliser de bonnes affaires.

Puisque Lille est dans l'obligation de vendre, il y a en effet fort à parier pour que le club nordiste accepte des offres au rabais. Alors Lille parviendra-t-il à se sauver ? Réponse en fin de saison.