Depuis le départ à la retraite de Maxwell, le PSG ne semble pas avoir été convaincu par les deux joueurs sur lesquels il avait misé pour assurer la succession du latéral brésilien. En effet, ni Yuri Berchiche, ni Layvin Kurzawa n'ont montré la même solidité [VIDEO] dont a pu faire preuve Maxwell lors de ses cinq années parisiennes. Alors que sur le côté droit de l'arrière-garde parisienne, Dani Alves et Thomas Meunier réalisent des prestations dignes de ce nom, le côté gauche est semble-t-il un des points faibles de la tactique parisienne. Selon The Sun, c'est pour cela que les dirigeants, et notamment le directeur sportif Antero Henrique, ont jeté leur dévolu sur Marcos Rojo, le défenseur de Manchester United.

En manque de jeu de temps à Manchester

Le club parisien souhaiterait profiter de la situation dans lequel se trouve le joueur argentin pour le faire venir dans la capitale. En effet, recruté à l'été 2014, Rojo n'a jamais réussi réellement à s'imposer dans le club mancunien. Cette saison, il joue très peu. Barré la plupart du temps par Chris Smalling, Phil Jones ou même Ashley Young, repositionné arrière gauche par Mourinho [VIDEO]. Cette saison, Il a seulement disputé 7 matchs de Premier League. Le PSG souhaiterait donc relancer la carrière de l'Argentin qui bat de l'aile depuis quelques années maintenant, et n'hésiterait pas à débourser 30 millions d'euros pour le voir compléter son effectif.

Le latéral qu'il faut au PSG ?

Mais Rojo a-t-il vraiment le profil recherché par Emery et la direction du club alors que l'Argentin ne joue plus arrière gauche depuis un moment.

Il a récemment joué dans l'axe de la défense plutôt que sur le côté. Alors, dans une tactique parisienne où les latéraux sont la plupart du temps amenés à percuter et à amener le danger dans la partie adverse, Rojo n'est peut-être pas le bon choix. Néanmoins, le joueur mancunien connaît le poste et y a brillé auparavant, notamment durant la Coupe du Monde 2014. Le défenseur argentin fait partie de la sélection albiceleste depuis 2011 et en est l'un des membres importants de l'arrière-garde, secteur de jeu de la sélection nettement moins fourni en talent qu'en attaque. Le choix du PSG peut paraître étonnant. En effet, est-il réellement meilleur que Kurzawa et Berchiche ? À 28 ans et au vu de l'évolution de sa carrière, on peut penser que les meilleurs jours de l'Argentin sont derrière lui. Cet intérêt pour le défenseur de Manchester met en tout cas la pression sur les deux latéraux du PSG. Un des deux devra surement faire ses valises cet été.