Le Paris Saint-Germain voit les choses en grand depuis maintenant presque 7 ans. Le club de la capitale française, qui était auparavant en difficulté, parvient, depuis 2011, à revenir largement sur le devant de la scène, notamment grâce aux moyens considérables des nouveaux investisseurs venus du Qatar. Après l'arrivée de ses richissimes investisseurs, le PSG est vite devenu très présent durant les périodes de transfert, renouvelant au maximum son effectif, avec des joueurs de grande qualité. Le dernier Mercato du club a surement été le plus important depuis l'ère qatarie, étant donné que le club a dépensé la modique somme de 400 millions d'euros.

Un chiffre très élevé qui a permis d'amener la star planétaire du FC Barcelone, Neymar [VIDEO], et le tout jeune attaquant en pleine progression, Kylian Mbappé. [VIDEO]

Deux investissements de grande qualité, qui permettent un début de saison éclair de la part du PSG, qui, en plus de réaliser de grandes performances en championnat, prétend toujours à une victoire en Ligue des Champions, l'objectif principal. Cependant, ces dépenses obligent le PSG a vite retrouver des fonds financiers, pour ne pas subir de punition de la part de l'UEFA, qui a mis en place il y a quelques années le fair-play financier.

Une dette vite remboursée pour le PSG

Le fair-play financier a pour principe d'obliger les clubs à gagner autant d'argent qu'il n'en dépense, afin de ne pas utiliser plus d'argent qu'ils n'en ont.

Mais en dépensant 400M€, le PSG se devait donc de retrouver très rapidement cette somme avant l'été prochain sous peine de sanction. Une étape plutôt difficile à réaliser, mais que le PSG parviendra finalement à faire. En effet, depuis plusieurs mois, le club tente de vendre les joueurs dont il n'a plus vraiment besoin, afin de soutirer le plus d'argent possible. Avec notamment de nombreuses réussites, le club pourrait encore tirer 50M€ dès cet été, avec une possible vente de Gonçalo Guedes, qui intéresse fortement le FC Valence et l'Atlético Madrid.

Et pour l'argent qui manque, le PSG l'assure, de très nombreux sponsors, prêts à mettre énormément d'argent, se battent pour pouvoir créer une affiliation avec le club. Autant de rentrées d'argent qui permettront au club français d'éviter toute les sanctions qui auraient pu lui tomber dessus cet été, et qui aurait pu faire très mal. Une superbe nouvelle qui pourrait enfin libérer les esprits, avant la grande échéances face au Real Madrid, le 14 février prochain.