Finalement, le Paris Saint-Germain devrait passer entre les gouttes du fair-play financier [VIDEO] ! Le club de la capitale a selon de nombreux médias de grandes chances de ne pas être sanctionné en fin de saison par l'UEFA. Ce jeudi l'hebdomadaire Challenges dévoilait quatre points qui permettraient au Paris Saint-Germain de ne pas subir la loi de l'instance européenne. Ce vendredi c'est le quotidien Le Parisien qui a rassuré les supporteurs parisiens sur le sort qui attend leur club le 30 juin prochain.

Selon le média francilien, le PSG [VIDEO] pourrait équilibrer sa balance comptable uniquement grâce à la vente de joueurs.

En plus de Lucas parti cet hiver pour 26 millions d'euros, Gonçalo Guedes devrait quitter le Paris Saint-Germain d'ici le 30 juin prochain. Les dirigeants du club de la capitale ont un accord verbal pour un transfert à hauteur de 35 millions d'euros avec Valence, club dans lequel le Portugais est actuellement prêté, Mais les bonnes performances pourraient susciter l'intérêt d'autres club, et les Rouges et Bleus n'hésiteront pas à accepter une offre supérieure. Selon Le Parisien, le transfert de l'ailier pourrait rapporter 50 millions d'euros au PSG, de quoi faire basculer sa balance comptable dans la vert.

Et si le PSG conservait finalement Gonçalo Guedes ?

Mais le Paris Saint-Germain pourrait également choisir de ne pas vendre Gonçalo Guedes et conserver ainsi un espoir du football européen.

Pour ce faire le club de la capitale pourrait compter sur le sponsoring. Depuis l'arrivée de Neymar à Paris l'été dernier, les partenaires ne manquent pas et sont prêts à proposer bien plus d'argent qu'auparavant. Toujours selon Le Parisien qui cite un connaisseur du dossier : "les sponsors font la queue devant l’entrée du club", et pourraient donc permettre au club de la capitale d'engranger des revenus suffisants afin de ne pas être sanctionné par l'UEFA.

Pour finir, le quotidien cite également l'essor que connaissent les revenus liés au marketing dans le club de la capitale. Les nombreux produits dérivés lancés ces dernières années et les arrivées conjuguées de Neymar et Kylian MBappé, deux joueurs à fort potentiel publicitaire, permettent au Paris Saint-Germain d'engranger des revenus supplémentaires qui n'étaient pas forcément prévus en début de saison. Suffisant pour échapper à toute sanction de la part de l'UEFA ? Réponse le 30 juin prochain.