Décidément Jean-Michel Aulas [VIDEO] semble un malin plaisir à taper sur le Paris Saint-Germain. Le président lyonnais qui a pris pour habitude de critiquer le modèle financier du #PSG depuis l'arrivée des Qataris à la tête du club à une nouvelle fois mis en cause le club de la capitale dans une affaire pourtant bien éloignée de ce dernier.

L'OM dans le rouge à cause du PSG ?

Ce jeudi soir, RMC dévoilait une information étonnante. L'Olympique de Marseille, actuellement troisième de Ligue 1 serait visé par une enquête de l'UEFA dans le cadre du fair-play financier. Les arrivées l'été dernier de Rami, Abdennour, Mitroglou ou encore Amavi ont plongé les finances du club olympien dans le rouge.

L'#OM va désormais devoir faire attention à ses dépenses dans les prochains mois s'il ne veut pas écoper d'une lourde sanction de la part de l'instance européenne. Si à première vue rien ne fait écho au Paris Saint-Germain [VIDEO] dans cette information, Le président de l'Olympique Lyonnais a désigné le club de la capitale responsable de la mauvaise santé financière de son plus grand ennemi.

Pour Jean-Michel #Aulas, le rythme imprimé par les Rouges et Bleus en Ligue 1 est bien trop élevé et force donc ses adversaires à dépenser des millions d'euros sur le marché des transferts afin d'être compétitif : "On essaie tous de courir après le PSG. En France, on a un très grand club qui investit beaucoup, Paris, et on essaie tous de lui courir après. Et c’est vrai qu’on se met parfois en difficulté." Une explication insensé sur les ondes de RMC qui semble traduire une véritable obnubilation pour le club de la capitale chez le président rhodanien

Une simple amende pour l'OM ?

Mais Jean-Michel Aulas est sans doute bien trop peu informé sur ce sujet, lui qui n'a jamais eu affaire à l'UEFA et qui cette année dispose d'un beau matelas financier accumulé grâce aux ventes records cet été de Lacazette à Arsenal (53M€) et de Tolisso au Bayern de Munich (41M€).Si le PSG dépense autant sur le marché des transferts c'est qu'il peut se le permettre.

Les revenus du club de la capitale sont bien supérieurs à ceux de l'OM qui alerte l'UEFA sur sa situation après plusieurs mois contrairement aux parisiens qui sont en contacts avec l'instance européenne depuis le début de la saison.

Aujourd'hui, la qualification en Ligue des Champions en fin de saison semble vitale pour les Marseillais qui pourraient voir l'instance européenne de football les sanctionner s'ils ne parviennent pas à équilibrer les comptes. Jamais avertis par l'UEFA, les Olympiens devraient en cas de non-respect des règles écoper d'une simple amende. De quoi permettre au club marseillais de ne pas être coupé en plein élan, lui qui réalise cette saison de belles performances et qui pourrait enfin retrouver le sommet du football européen l'année prochaine en cas de bonne fin de saison.