La Coupe du Monde 2018 en Russie approche à grand pas, et les amateurs de football l'attendent avec impatience. A quatre mois de la compétition, les différentes équipes nationales qui y participeront se préparent peu à peu pour avoir l'effectif le plus performant pour le jour J. Pendant que certains sélectionneurs nationaux pensent avoir déjà leur équipe formée pour démarrer la CDM, d'autres estiment que certains postes sont loin d'être comblés, et réfléchissent encore à trouver de nouveaux joueurs pour les placer à ces endroits du terrain. C'est semble-t-il le cas du sélectionneur de l'Equipe de France, Didier Deschamps. [VIDEO]

Si les postes des Bleus semblent tous déjà remplis à l'avance, les deux latéraux titulaires sont encore à décider.

Pour l'instant, les latéraux gauches sont Layvin Kurzawa [VIDEO] et Benjamin Mendy s'il est revenu de sa blessure, et à droit il devrait y avoir Djibril Sidibé et Christophe Jallet. Pourtant le sélectionneur aimerait avoir d'autres choix. A gauche d'autres joueurs comme le défenseur de l'OL, Ferland Mendy, pourraient prendre le poste. Mais depuis aujourd'hui on parle plus sérieusement d'un autre défenseur en direction de l'EDF, et cette fois-ci pour le côté droit.

Bouna Sarr direction la Russie ?

Le deuxième latéral droit après Sidibé pourrait bien être un Marseillais : le Franco-Guinéen Bouna Sarr. Le joueur, qui est arrivé à l'OM à l'origine en tant qu'ailier droit, a finalement changé de poste depuis. Enormément moqué sur le plan offensif, il convainc beaucoup plus ses dirigeants qui n'hésitent plus à l'aligner à la place d'Hiroki Sakai.

Ses performances intéressent notamment Deschamps, qui hésite à le mettre à la place de Christophe Jallet pour rejoindre le groupe en Russie. Une chance pour le joueur, mais qui ne serait pas forcément un choix facile du sélectionneur, qui ne l'a jamais fait joué avec le maillot de l'EDF. Le manque d'expérience pourrait ne pas lui permettre de venir en CDM, malgré une possible sélection d'ici-là, à moins qu'il soit très bon.

En rejoignant l'équipe nationale, il rejoindrait de nombreux autres Marseillais tels que Dimitri Payet, Adil Rami, Steve Mandanda ou encore Florian Thauvin. Cependant en portant ses couleurs, il oublierait complètement son pays d'origine, la Guinée, qui a tenté à de très nombreuses reprises de le faire venir sous les couleurs africaines. L'Equipe de France risque de bouger sa hiérarchie jusqu'en juin prochain.