Après une série de deux défaites d'affilée, les Warriors de Golden State se sont repris en s'imposant, à domicile, face aux Mavericks de Dallas. Les Warriors ont été en difficulté dans le premier quart-temps (23-33) mais ils n'ont jamais renoncé et leurs efforts ont fini par payer. Les joueurs de Golden State sont ainsi revenus à hauteur de leurs opposants à la pause (60-60). Ce sont Kevin Durant (24points, 9 rebonds), Stephen Curry (20 points, 7 rebonds et 8 passes décisives), Klay Thompson (18 points, 5 rebonds et 4 passes décisives) ainsi que David West (10 points, 7 rebonds et 7 passes décisives) qui ont permis aux Warriors de s'imposer largement contre leurs adversaires de la nuit (121-103).

Bien que portés par Dennis Smith Jr. (22 points) et Dirk Nowitzki, auteur d'un double-double (16 points et 11 rebonds), les Mavericks de Dallas ne sont pas arrivés à résister au rythme imposé par les joueurs de Golden State [VIDEO]. Les Mavericks ont d'ailleurs totalement craqué au début du quatrième et dernier quart-temps. La victoire des Warriors contre la dernière des équipes de la Conférence Ouest (17 victoires-38 défaites) est logique. Une défaite face à la franchise de Dallas aurait sans doute amorcé un début de crise chez les Warriors, qui se relancent donc bien après leurs série de deux défaites consécutives.

Golden State repart de l'avant alors que Toronto se débarrasse facilement de New-York

Tandis que Golden State s'est relancé cette nuit, les Raptors de Toronto, eux, ont fait beaucoup de mal aux Knicks de New-York.

Enfin c'est surtout le banc des Raptors [VIDEO] qui a mis à mal les joueurs new-yorkais plutôt que son cinq de départ. Ainsi Pascal Siakam (14 points, 5 rebonds et 6 passes décisives), C.J Miles (11 points, 5 rebonds), Jakob Poeltl (13 points, 5 rebonds), Fred Van Vleet (10 points, 6 passes décisives) et Delon Wright (11 points) ont bien aidé leurs coéquipiers. Le joueurs des Raptors de Toronto qui a été le plus en vue au cours de cette partie reste tout de même Jonas Valenciunas avec 18 points et 10 rebonds. Kyle Lowry s'est montré un peu maladroit (7 points) tout comme DeMar Rozan (8 points).

Chez les Knicks, Michael Beasley (21 points, 7 rebond) s'est retrouvé bien seul lors de ce premier match de son équipe depuis la très sérieuse blessure de Kristaps Porzingis. Les Knicks vont maintenant devoir se reprendre si ils ne veulent pas totalement passer à côté de leur saison qui avait pourtant bien commencée.