Le notion de malédiction, au fil du temps, a trouvé sa place dans cette compétition européenne qui récompense son vainqueur avec la coupe aux grandes oreilles. Le match le plus virevoltant et attendu de cette phase finale aller de Champions League, est sans doute celui entre le club des capitales espagnole française. Elle a des allures de Classico, voire même plus, lorsqu'on peut déjà imaginer la ribambelle de stars [VIDEO]qui prendront part à cette rencontre champagne dans l'antre de Santiago Bernabeu. Avec deux états de formes très différents depuis ce début de saison, les hommes d'Unai Emery sont plutôt très sereins après leur large victoire (1-4) en Coupe de France, face à Sochaux-Montbéliard au stade Auguste Bonal.

Avec 19 points en moins que l'éternel rival catalan, les hommes de Zidane caracolent quant à eux en quatrième position de la Liga après un nul (2-2) concédé face à la modeste équipe de Levante. Ainsi donc, cet état de forme des Merengue rendrait-t-il la bande à Neymar favorite ? [VIDEO]

De la providence footballistique !

Tous les footeux connaissent ces rencontres qui revêtissent de prime abord un caractère historico-footballistique. Même si cela ne répond à aucun procédé scientifique, l'on reste très souvent pantois face à une succession de résultats presque identiques à l'issue de matchs opposant certaines équipes. En d'autres termes, il y a des équipes qui sont qualifiées de ''remède'' de telle ou telle autre équipe. En #Ligue des champions par exemple, le Bayern de Munich a toujours éliminé le club londonien Arsenal en phase finale chaque fois qu'ils y ont croisé le fer.

Dans le même sillage, la rencontre en championnat espagnol entre le FC Barcelone et le Celta Vigo ont toujours une issue assez surprenante. Même au plus top niveau de sa forme, le club catalan lors des récents face-à-face s'est régulièrement incliné face au club basque. Durant leur récente confrontation, mené 2 buts à zéro des les 25 premières minutes, le Barça s'est finalement imposé 4 buts contre 2. Surprenant n'est-ce pas! La rencontre du 14 [VIDEO] excitera t'elle aussi autant les papilles psycho-émotionnelles de milliers de téléspectateurs ?

Lorsque superstition et malédiction vibraient au même diapason !

Les aventures parisiennes en terre espagnole se sont généralement soldées par des bilans très mitigés! Depuis l'achat dudit club par les qataris [VIDEO], les résultats sont très reluisants sur le plan national, mais depuis ces cinq dernières années, ils ne parviennent pas à franchir un cap à la hauteur de l'investissement financier que le club reçoit. Constamment éliminé par le FC Barcelone au cours de ces dernières années, les coéquipiers de Lassana Diarra seraient encore sous le choc causé par le fiasco de la précédente édition.

Nul ne peut oublier la remontada de l'an dernier, malgré une large victoire (3-0) du match aller au Parc des Princes, le #PSG a réussi l'exploit de s'incliner (6-1) grâce notamment à un but de Sergi Roberto dans les ultimes secondes du temps additionnel et un Neymar tout simplement magistral.

Neymar pour briser le sceau maléfique ?

L'un des artisans de l'exploit barcelonais l'été passé est sans doute Neymar, le footballeur le plus chère [VIDEO]. Un joueur donc le la finesse technique, le charisme sur et en dehors des stade n'est plus à démontrer. Les supporters parisiens aimeraient le voir aider l'équipe en homme providentiel qu'il est. Sa performance va t-elle aider ses coéquipiers à franchir ce cap face à un réal de Madrid qui est certes amorphe en championnat mais très efficace en Champions League ? Le 14 février y'aura t'il de l'amour dans l'air après le match? "Just wait and see'' comme disent les Anglais ! #Real Madrid