Qualifié pour les demi-finales du Masters 1000 d’#Indian Wells, Roger Federer [VIDEO] réalise un début de saison parfait. Vainqueur de l’Open d’Australie [VIDEO] et du tournoi de Rotterdam qui l’a de nouveau propulsé numéro un mondial, le Bâlois est invaincu en 2018. Il s’apprête à battre un record personnel qui témoigne qu’il est bien l’homme de ce premier trimestre.

16 victoires pour zéro défaite comme en 2006

Douze ans plus tard, Federer peut encore faire mieux que lors de ses plus belles années. A moins que, finalement, on ne vive actuellement la meilleure période du Maestro. En qualité de jeu et en domination tout au moins car il ne dépassera certainement plus les dix titres en une saison.

Mais ce samedi, s’il s’impose face à Borna Coric, il atteindra 17 victoires pour aucun revers, ce qui constituerait le meilleur départ de sa carrière. A presque 37 ans, excusez du peu…

Federer sur les bases de la saison dernière

#Roger Federer avait surpris tout son monde en commençant l’année 2017 comme un boulet de canon. Après six mois d’absence, il remportait un nouveau Grand Chelem à Melbourne et gagnait les deux premiers Masters 1000 à Indian Wells et à Miami. 2018 ressemble fortement à un copier-coller. Il a remporté son 20e Majeur en Australie et est déjà dans le dernier carré dans le désert américain. Cerise sur le gâteau, il a entre temps gagné le tournoi de Rotterdam où il est redevenu numéro un mondial. L’Helvète pourrait alors, s’il s’impose à IW et à Miami faire mieux que l’an dernier.

Consolider sa place de numéro un mondial

Avec sa place de demi-finaliste, Federer est assuré de conserver son rang de N.1 la semaine prochaine au classement #ATP. S’il gagne le tournoi, son statut n’en sera que plus sécurisé. Avec la vraisemblable absence de Nadal en Floride, RF aura encore 2000 points à défendre mais le plus dur a été fait cette semaine car il faut prendre en compte que l’Espagnol était finaliste l’an passé et qu’en tant que dauphin dans la hiérarchie mondiale, sa probable absence fera le jeu du Suisse. L’écart entre les deux hommes risque même de se creuser.

Roger Federer a récemment annoncé qu’il songeait à s’aligner sur terre battue cette saison. Si c’est le cas, on peut le voir asseoir sa domination au ranking ATP pendant de longues semaines encore car il n’aura aucun point à défendre sur cette surface. S’il s’aligne à Roland-Garros, il aura de gros points à gagner pour consolider sa suprématie.