Nouveau mystère sur le Paris Saint-Germain. Après des semaines de rumeurs et d'évocations de transfert à venir concernant Neymar, c'est au tour d'Edison Cavani de faire les frais des pronostics. Une des stars du trio d'attaque du PSG, à la suite de la défaite contre le Real 2-1 le 6 Mars dernier, qui plus est à domicile, a du remettre en question son rôle au sein du club. Gregory Fortune, journaliste RTL, soutient que la saison est encore longue pour tous les joueurs. N'ayant rien produit de fastidieux en huitième de finale [VIDEO], porté par un public mais sans réelle conviction de la victoire, les deux mois qui les séparent de la fin de la saison vont être douloureux.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Premier à partir : Unai Emeri. Il est inconcevable que le club, qui embauche l'entraîneur espagnol depuis Juin 2016, ne se sépare pas de celui qui n'arrive pas à faire franchir un cap à son équipe.

Même si, et selon toutes vraisemblances, les joueurs ont également leur rôle à jouer dans la débâcle récente. Ensuite, le choix d'un nouveau coach dépendra directement du départ ou non de certains éléments clé pour l'équipe. Patience, cette affaire sera longue mais promet d'être riche en suspense et en rebondissements.

Quels joueurs sont concernés par un départ du PSG ?

Verrati en premier lieu, inévitablement. Ce milieu de terrain capital pour le club a déjà été zyeuté par le Barça la saison dernière. Rien n'indique, à priori, que cette année soit une exception. Pour Edison Cavani, quant à lui, la supposition de départ est clairement fondée. Le joueur "ne se sentant plus à la maison" selon Le Parisien, nous sommes dès lors en mesure de penser à un changement. L'attaquant uruguayen, qui a tout de même 31 ans, se sentirait "délaisser" depuis la venue de Neymar [VIDEO].

Si ce dernier reste, Cavani prendra en considération tous les choix qui s'offrent à lui.

L'Atlético de Madrid et Manchester United serait intéressé par ses services. Ces deux clubs seraient prêts à se positionner, pour un montant avoisinant les 60 millions d'euros. Dans son intérêt, autre que le football, un tel détachement permettrait au PSG d'encaisser une somme conséquente pour lutter contre les possibles sanctions de l'UEFA. En effet, le club parisien est confronté à des problèmes de fair-play financier et doit trouver des fonds nécessaires pour éviter d'être réprimandé la haute autorité. Le risque encouru est l'exclusion de la Ligue des Champions, mettant Paris face à un défi qui, après tout, n'est pas insurmontable.