Recruté pour 222 millions d'euros l'été dernier, Neymar était l'homme censé faire passer un cap au PSG en Ligue des champions. Avec cette défaite 3-1 à Bernabeu face au Real Madrid, Paris était déjà au bord du précipice. Ce sera désormais un exploit qu'il faudra réaliser au Parc des Princes puisque le club de la capitale devra faire sans son génial brésilien pour ce 8e de finale retour. Et même plus encore.

Neymar opéré et absent trois mois

Touché à la cheville dans le Classique dimanche face à l'Olympique de Marseille, Neymar avait dû quitter la pelouse sur une civière. Peu après, le premier diagnostic tombait, entorse de la cheville.

Puis tout s'est accéléré le lendemain avec un communiqué du PSG faisant également état d'une fissure du cinquième métatarse, un os du pied. Dans la foulée, son père et agent annonçait que la star serait absente pour au moins six semaines [VIDEO].

Un énième rebondissement est venu clôturer ce chapitre Neymar. L'attaquant parisien a finalement décidé de se faire opérer et son absence est évaluée, selon le médecin de la sélection brésilienne, à environ trois mois ! Un terrible coup dur pour le joueur et son club qui devra désormais finir la saison sans sa vedette. Cette blessure tombe très mal également pour la Seleção à quatre mois du Mondial en Russie.

Un tout petit espoir de le revoir avant le Mondial

On peut supposer qu'il ne s'agit peut-être pas d'une fissure mais bien d'une fracture, ce qui expliquerait cette longue indisponibilité.

C'est donc désormais une course contre-la-montre pour Neymar s'il veut participer à la Coupe du Monde du 15 juin au 16 juillet prochain. Néanmoins, il existe peut-être une possibilité de voir l'Auriverde remettre le maillot de Paris cette saison. Avec la finale de la Ligue des champions programmée le 26 mai, il reste une infime chance de voir Neymar sur la pelouse. Mais il faudra au préalable que le PSG passe les huitièmes, quarts et demi-finale, tout en espérant un rétablissement plus rapide que prévu de son maître à jouer. Autant dire que même s'il existe, l'espoir reste très maigre.

Sans la recrue la plus chère de l'histoire, le PSG a néanmoins plusieurs ressources, à commencer par Angel Di Maria. En 2018, l'Argentin est tout simplement le meilleur parisien avec 12 buts et 7 passes décisives toutes compétitions confondues. De très bonne augure avant le retour face au Real Madrid mardi prochain. Julian Draxler est également une option, surtout avec le calendrier démentiel qui attend le PSG durant les prochaines semaines.