Match attendu cette nuit à la Quicken Loans Arena ; Cleveland [VIDEO], troisième de la conférence Est (40 victoires-29 défaites), recevait Milwaukee, en septième position (37 victoires-32 défaites). Les deux équipes ont des résultats en dents de scie et cherchent à être plus régulières. Les Cavs voient Kevin Love (blessé depuis plusieurs semaines) revenir directement dans le cinq majeur avec soulagement.

Lebron encore en mode King

Antetokounmpo et Middleton sont directement à la manoeuvre pour les Bucks.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

En face, James fait à peu près tout pendant que Korver et Love (12 et 18 pts) rentrent leurs shoots. Les Cavaliers mènent d'un petit point à la fin du premier quart-temps.

Zizic fait une bonne entrée (13 pts, 6 rebonds) et Cleveland prend 7 points d'avance grâce à un tir de Love malgré un Giannis impitoyable (37 pts, 11 rebonds, 5 passes).

64-57 à la mi-temps.

Bledsoe et Middleton (13 et 30 pts) rapprochent Milwaukee au tableau d'affichage mais Lebron, en mode MVP, prend complètement feu (40 pts, 12 rebonds, 10 passes) et redonne de l'air à son équipe qui devance les Bucks de 8 points.

Clarkson a la main chaude et marque 17 points en sortie de banc. Cleveland prend une avance confortable de 15 unités même si Antetokounmpo essaye jusqu'au bout de ramener les siens. Lebron était trop fort et Cleveland gagne 124-117, reléguant Milwaukee à la huitième place de la conférence Est.

San Antonio sort le cadenas

Les Spurs ont battu Golden State (qui a rapidement perdu Green sur blessure) 89-75 dans un match étonnant. Les Texans mènent déjà de 14 points dans le premier quart avant que les Warriors recollent. San Antonio s'échappe à nouveau (+16) avant d'être à nouveau repris grâce à un bon Cook (20 pts, 5 passes).

Il a fallu un grand Aldridge (33 pts dont 19 dans le quatrième quart et 12 rebonds) pour que les joueurs de Popovich fassent la différence.

Indiana se défait des Lakers [VIDEO] 110 à 100 après un début de partie compliqué, subissant les intérieurs californiens (Kuzma, Lopez et Randle marquent 27, 23 et 21 pts). Mais les Pacers reviennent peu à peu dans le match pour prendre définitivement les commandes grâce à Turner (21 pts, 7 rebonds) et Young (18 pts, 9 rebonds) qui se sont battus et évidemment Oladipo (20 pts).

Miami s'impose 149-141 contre Denver au terme de deux prolongations. James Johnson a été clutch (31 pts, 11 rebonds, 6 passes), tout comme Olynyk (30 pts, 8 rebonds). Jokic repart avec une grosse ligne de statistiques également (34 pts, 14 rebonds).