2

L'affrontement choc de la 32e journée de Premier League entre Chelsea et Tottenham à Stanford Bridge ce dimanche 1er avril s'annonce déterminant pour chacune des deux équipes dans la perspective d'une qualification pour la Ligue des Champions [VIDEO] 2018-2019.

Il faut dire qu'après s'être fait sèchement éliminés en huitièmes de finale [VIDEO] de la Ligue des Champions il y a trois semaines, les Blues et les Spurs ont a cœur d'assurer leur saison avec au minimum une place qualificative pour la prochaine édition de la compétition. Et pour se faire les 4e et 5e du Championnat anglais assurent être prêts à se battre pour chaque point dans cette dernière ligne droite de la saison.

8 rencontres pour 24 points à engranger, voilà le défi passionnant qui attend les londoniens jusqu'au 13 mai prochain.

La lutte s'annonce déjà serrée pour les hommes d'Antonio Conte actuellement distancés de cinq points au classement par Harry Kane et les siens plutôt redoutables depuis le début de la saison.

Un parcours assez clément pour Tottenham

Avec les belles performances qu'ils affichent les Spurs devraient en principe être capable de gérer leur écart avec les Blues en cas de bon résultat dimanche. À l'exception de Manchester City qu'ils defieront à domicile le 14 avril, les hommes de Mauricio Pochettino n'auront plus à faire à de grosses pointures cette fin de saison. Pas de raison toutefois de se reposer sur ses lauriers car en Premier League, la balle peut souvent vite changer de camp.

Il faudra donc à l'équipe londonienne ne pas se laisser prendre au piège des petites écuries comme Watford ou encore le surprenant Leicester qu'elle affrontera en clôture du Championnat. Même s'il a grandement baissé en régime, le champion 2015-2016 garde encore les moyens d'inquiéter les cadors du football britannique.

Chelsea doit assurer pour espérer

De son côté, Chelsea ne devra pas trembler au moment de recevoir les Spurs pour garder une chance de qualification. Et bien sûr, en cas de victoire sur leur terrain, les Blues devront y aller par la suite au forceps contre West Ham, Southampton, Burnley, Huddershield, Swansea, Newcastle, mais aussi et surtout contre Liverpool. Les reds restent des adversaires sérieux pour les Londoniens et il faut avouer qu'ils font un parcours fulgurant en Angleterre comme en Europe cette année. Eden Hazard et ses coéquipiers ont donc intérêt à se remettre de la mauvaise passe qu'ils traversent depuis le début de la saison. Une chose est certaine, la fin de saison s'annonce palpitante.