Les récents déboires du PSG en Ligue des Champions face au Real Madrid ont relancé la question du recrutement effectué par le club de la capitale. En effet, malgré les sommes astronomiques investies, les résultats peinent à arriver. Cette nouvelle élimination en 1/8 de finale de Ligue des Champions (la deuxième en deux ans), a ainsi mis du plomb dans l'aile au projet parisien.

Déjà pisté l'été dernier, le profil du joueur de l'AS Monaco Fabinho plait toujours beaucoup aux dirigeants parisiens.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

En effet, à la recherche d'un joueur performant au poste de sentinelle, l'état major parisien serait décidé à faire du brésilien son premier recrutement. Bloqué par les recrutements de Neymar et de Mbappé l'été dernier vis à vis du fair-play financier, ce recrutement devrait donc avoir lieu cet été.

Il s'agirait d'une recrue attendue au sein du club, puisque le PSG manque cruellement d'un milieu défensif de grande qualité, ne pouvant compter que sur les vieillissants Motta et Diarra.

Plusieurs postes remodelés

Le poste de sentinelle n'est pas le seul faisant défaut au club parisien. Les dirigeants semblent ainsi décider à faire évoluer la hiérarchie au poste de latéral gauche [VIDEO]. Les performances limitées combinées de Kurzawa et Berchiche vont ainsi pousser les dirigeants parisiens à sortir le chéquier. Il reste également que les éventuels départs qui devront être enregistrés cet été pour se plier aux exigences du fair-play financier nécessiteront d'être comblés. On parle notamment d'un départ éventuel de Meunier ou bien encore de Ben Arfa, voir Angel Di Maria... Autant de postes qui resteront vacants.

Le poste d'entraineur en suspens

Autre chantier de taille pour les investisseurs parisiens, celui du poste d'entraineur. En effet, le départ d'Emery à la fin de la saison ne fait plus réellement de doutes. Les questions qui se posent donc concernent son successeur potentiel. Plusieurs noms sont ainsi évoqués, en la personne de Thomas Tuchel, Massimiliano Allegri ou bien encore Joachim Low [VIDEO]. A la recherche d'un entraineur capable de gérer le vestiaire parisien et respecté par tous les joueurs, les pistes allemandes semblent donc privilégiées. Ce serait notamment le profil de l'actuel entraineur de l'équipe nationale allemande, habitué à ce genre de forts caractères et vainqueur de la Coupe du monde en 2014. Cela promet donc un mercato [VIDEO] plutôt agité au PSG.