L'actuel entraîneur des merengues a souhaité parler à la presse à la veille d'une rencontre contre Eibar en Liga. La star a réagi de manière claire aux rumeurs qui le place comme un meilleur tacticien qu'Unai Emery, et donc, de fait, qui ferait de lui le prochain coach du club parisien. Selon toute vraisemblance, et selon ses propres mots, c'est "une connerie" de l'imaginer meilleur qu'Emery pour lui succéder à la tête du PSG [VIDEO]. Pourtant, 4 jours seulement après la nouvelle élimination de Paris en huitième de finale, ceux qui l'observent sont en droit de se poser des questions.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Real Madrid

Restera t'il ? Ne restera t'il pas ? Les rumeurs ont le bras long et ne s'arrêteront pas avant un bon moment. Pour l'instant, sa position est bien définit et ne semble pas vaciller.

Retournant la presse contre elle, Zidane, comme à son habitude, se contente de regarder ce qu'il fait, ses progrès, ses objectifs, et d'avancer avec ses hommes. Il affirmera qu'il n'a que faire de ces paroles sans fondement. Montrer les muscles après la démonstration de force du 6 Mars dernier n'est pas du genre de l'entraîneur de la Casa Blanca [VIDEO], soutenant que "peut être, dans plusieurs semaines, il y aura un entraîneur qui aura gagné un match et qui sera donc meilleur". Des paroles franches, on n'en attendait pas mieux du Maestro du football.

Que pense Zidane de l'avenir chez les merengues ?

Malgré une nouvelle saison forte, pleine d'émotions et de but au sein du Real Madrid, Zidane a été fustigé par la presse concernant son coaching un peu limite. Il a pourtant deux titres consécutifs en Ligue des Champions.

Dur dur mais l'homme fort ne tombe pas, et déclare que ses récentes victoires ne constituent en rien une "revanche" suite aux critiques de ses différents détracteurs : "Je ne veux convaincre personne, chacun à son opinion et l'aura toute sa vie".

Davantage préoccupé par la fin de saison et une possible (nouvelle) avancée significative en C1 vers, pourquoi pas, une nouvelle victoire, la troisième d'affilée, Zidane prononce clairement ses mots en affirmant : "Moi ce que je sais, c'est que je connais le football, c'est le plus important. Je sais où je suis [...] L'important après c'est que je bosse, je travaille, je mets des choses en place". Fidèle à son poste et sa réputation, Zizou ne se laisse pas prendre dans le jeu de la presse qui force les suppositions. L'ancien international, critiqué dans son club, maintient le cap et garde une direction franche et déterminée. Un avenir, on l'espère, radieux pour le Real Madrid.