Après le match contre l'Angleterre qu'ils ont remporté sur le score de 22 à 16, les rugbymen français sont sortis complètement épuisés. Avant la rencontre contre le XV de la Rose, Guilhem Guirado [VIDEO], le capitaine des Bleus sorti sur blessure lors de ce match et qui ne disputera pas le match contre les Gallois, avait même déclaré qu'après un match contre les Anglais, il fallait au moins trois jours de récupération tellement l'intensité lors de ces matchs est grande. Geoffrey Doumayrou, le trois-quart centre rochelais, a confirmé ce mardi matin, conférence de presse les dires de son capitaine : "On est encore un peu mâché car cela a tapé très fort et on peut dire que la cryothérapie de lundi a fait du bien ! C’était certainement un des matchs les plus durs que j’ai joué sur ce plan-là car les Anglais nous ont fait du rentre dedans."

Il faut souligner que face aux Anglais pas moins de dix joueurs tricolores ont effectué un minimum de 10 plaquages sur leurs adversaires.

Certes les Français ont fait moins de plaquages contre les Anglais que face aux Irlandais (176 contre 253) mais face au XV de la Rose, il leur a fallu beaucoup d'énergie pour réussir à résister aux assauts des Britanniques surtout dans les dernières minutes.

Les Bleus, fatigués, ont droit à un jour de repos en plus

Alors que le match contre le Pays de Galles se profile, le staff de l'équipe nationale française a décidé d'accorder un jour de repos de plus aux joueurs. Ainsi les journées de dimanche et de lundi ont été réservées pour la régénération des corps tandis que ce mardi matin a été consacré à la musculation et aux séances de jeu avec contact. Prévu mercredi le jour de repos des tricolores a été repoussé à jeudi, offrant ainsi une récupération un peu plus longue que prévue aux tricolores.

Il faut maintenant espérer pour les Bleus que cette récupération prolongée aura les effets escomptés contre le XV du Poireau qu'ils affronteront samedi à 18 heures à Cardiff. Ce match contre les Gallois [VIDEO] est très important car en plus d'instaurer un nouveau cycle de victoires après celles obtenues contre l'Italie et l'Angleterre, un succès permettrait à l'équipe de France de s'emparer de la deuxième place dans ce Tournoi des VI Nations 2018. Une place à laquelle personne ne pouvait rêver au commencement de cette compétition tant l'équipe de France est arrivée mal-en-point au début du tournoi. Reste à voir si les Français pourront gagner contre des Gallois qui joueront à domicile et qui seront moins émoussés qu'eux.