Utah, actuellement dans une bonne forme (huit victoires sur les dix derniers matchs) et bien placé pour une qualification en playoffs, recevait cette nuit Boston à la Vivint Smart Home Arena. Les Celtics, deuxième à l'Est, lorgnent encore sur la première place et sont sur une série de quatre succès. Grand match à venir entre deux des meilleures défenses de la Ligue.

Boston au mental

Boston commence bien, Tatum montrant la voie (16 pts), et mène rapidement de 7 points grâce au seul tir marqué par Yabusele, le jeune Français qui a débuté le match. Mais Utah [VIDEO] défend fort et revient dans la partie, menant de 6 points à la fin du premier quart.

Tatum, Brown et Baynes (13 pts, 6 rebonds) donnent de l'avance aux C's, l'écart monte jusqu'à +12. Seul Ingles surnage pour le Jazz (11 pts, 6 rebonds, 5 passes). 48-39 à la mi-temps.

Ingles et Mitchell (22 pts, 6 passes) remettent le Jazz à l'endroit, aidés par Rubio (14 pts, 10 passes, 8 rebonds) et Crowder, qui sort bien du banc (16 pts). +4 pour Utah.

Les mormons prennent 8 points d'avance dans le dernier quart mais Boston [VIDEO] ne lâche pas et Rozier rentre des tirs importants (13 pts). Le Jazz subit une grosse défense et laisse s'envoler son avance avec les points de Monroe, Tatum et surtout Brown (21 pts), qui enterre les joueurs de Quin Snyder avec un gros tir au buzzer.

Cleveland gagne, Towns écrase tout

Les Cavaliers s'empare de la victoire sur le parquet de Charlotte en gagnant 118-105.

L'équipe de James s'envole en fin de deuxième quart-temps et maintient son emprise jusqu'à la fin de la rencontre. Le King a rayonné sur la partie en inscrivant 41 points, additionnés à 10 rebonds et 8 passes.

Karl-Anthony Towns a sorti la performance XXL de la nuit dans la victoire de Minnesota sur Atlanta 126-114. Le pivot des Wolves a utilisé toute sa palette offensive (dunks, tirs à mi-distance ou à 3 points, moves dans la raquette) pour finir par terrasser les Hawks avec 56 points à 19/32 au shoot, 15 rebonds et 4 passes.

Philadelphie confirme son statut en battant New York 118-101 dans un match maîtrisé. Saric a brillé (26 pts, 14 rebonds), comme Redick (21 pts, 5 passes) et Simmons (13 pts, 10 passes). Côté New York, Beasley et Mudiay (22 pts) ont assuré en vain. Embiid est sorti après un choc avec Fultz mais rien d'alarmant.

En l'absence de Lillard, récemment papa, Portland s'est incliné à Memphis 108-103 malgré le gros match au scoring de McCollum qui marque 42 points.