Ce n'est pas une bonne période pour la franchise des Spurs de San Antonio. Cette nuit les Texans se sont de nouveau inclinés face aux Warriors de Golden State lors du match 3 des play-offs de la NBA (97-110). Ce coup-ci, les Spurs ont perdu sur leur propre terrain et pourraient se retrouver éliminés dès le prochain match de ces play-offs. Il faut dire que les joueurs de San Antonio ne devaient pas vraiment avoir la tête à cette rencontre. En effet ils ont appris le jeudi matin la mort d'Erin Popovich, la femme de leur entraîneur, Gregg Popovich. Cette dernière, âgée de 67 ans, est décédée des suites d'une longue maladie.

C'est donc une équipe endeuillée, et privée de son coach, qui a rencontré des Warriors [VIDEO] de haut niveau.

Les Spurs ont bien tenté de se montrer à la hauteur de l'événement, malgré la tragédie, mais cela n'a pas abouti. Le double-double de LaMarcus Aldridge (18 points, 10 rebonds) n'aura même servi à rien. Les espoirs des Spurs de pouvoir participer au deuxième tour des play-offs viennent sans aucun doute d'être achevés car aucune équipe n'a réussi à gagner une série après en avoir perdu les trois premiers matchs.

Dans un contexte douloureux pour les Spurs, Golden State n'a pas fait dans le sentimental

Alors que l'équipe de San Antonio [VIDEO] a été touchée de plein fouet par le décès d'Erin Popovich, leurs adversaires ont tout de même décidé de ne pas faire de sentimentalisme. Les Warriors ont ainsi pratiqué un basket de qualité et d'un niveau supérieur à celui des Spurs qui ont pourtant fait un match correct.

Les joueurs de San Antonio n'ont cependant pas tenu contre Les Warriors qui ne leur ont pas fait de cadeaux. Au cours de ce match, Golden State a connu plusieurs frayeurs. Déjà privés de Stephen Curry, dont l'indisponibilité pourrait être prolongée au-delà du deuxième tour des play-offs, les Warriors pourraient perdre deux nouveaux joueurs.

Kevin Durant s'est effectivement tordu la cheville sérieusement alors qu'il ne restait plus que cinq minutes à jouer. Il s'est toutefois relevé et a marché normalement mais le coach de Golden State, Steve Kerr, ne l'a plus utilisé. Peu de temps après, cela a été au tour de Shaun Livingston d'être blessé à la cheville. Le meneur de jeu remplaçant semble avoir été plus touché que son coéquipier et a également été remplacé dès sa blessure. Livingston pourrait ne pas être là lors de la prochaine rencontre. Ce sera déjà ça de pris pour les Spurs même si leur destin semble déjà scellé.