À un peu plus de deux mois du début du Mondial en Russie, l'Equipe de France inquiète. Défaits contre la Colombie, les Bleus ont été coupables de relâchement alors qu'ils menaient 2-0 au bout de 25 minutes. Trois jours plus tard et malgré la victoire face à la Russie, le jeu pratiqué est bien loin de celui d'un prétendant au titre mondial. Au banc des accusés, plusieurs joueurs comme Adrien Rabiot, Raphaël Varane ou encore Anthony Martial.

Anthony Martial transparent avec les Bleus

Si les deux premiers cités devraient, sauf accident, figurer parmi les 23 retenus par Didier Deschamps [VIDEO] le 15 mai prochain, l'attaquant mancunien n'a absolument plus cette certitude.

Pourtant brillant en Allemagne aux côtés du double buteur Alexandre Lacazette, l'ancien monégasque a été totalement transparent en Russie.

Une performance qui a rappelé, toutes proportions gardées, son match catastrophique face à l'Albanie lors de l'Euro 2016. On n'avait d'ailleurs plus revu Martial sur le terrain avant les ultimes minutes de la finale perdue contre les Portugais. Il pourrait en être de même lorsque Deschamps composera son groupe pour cette Coupe du Monde. Surtout que la concurrence fait rage sur les postes offensifs. On pense à Kingsley Coman, Dimitri Payet, Moussa Sissoko, Florian Thauvin et Nabil Fekir.

Prime à l'expérience pour Dimitri Payet ?

Longtemps, le Marseillais a semblé loin de cette course au Mondial. Souvent blessé, moins performant, moins précis sur les coups de pieds arrêtés, Dimitri Payet était loin de son niveau affiché à West Ham ou au début de l'Euro.

Mais depuis quelques semaines, le meneur de jeu renaît de ses cendres. Bien plus influent sur le jeu de l'OM, il enchaîne les buts et les passes décisives, que ce soit en Ligue 1 ou en Europa League. Mieux encore, il semble avoir retrouvé toute sa condition physique dans ce sprint final déterminant pour lui et son club.

Sur les ondes de RMC Sport, Christophe Dugarry militait d'ailleurs pour voir Dimitri Payet en Russie : "Il a un registre que n'ont pas les autres dans le couloir parce que c'est un vrai numéro 10. Il arrive en forme au bon moment et il connait ce groupe". Son expérience avec les Bleus est également un vrai plus pour Didier Deschamps. Alors que Kinglsey Coman, Nabil Fekir et Florian Thauvin sont blessés, et que Moussa Sissoko ne joue que très peu avec Tottenham, Dimitri Payet a le champs libre pour briller et atteindre son objectif personnel [VIDEO].