Quatorze ans après sa dernière campagne européenne de prestige, l'Olympique de Marseille se retrouve aujourd'hui à un pas de la finale de Europa League, fort d'une victoire 2 à 0 jeudi soir contre les autrichiens de Salzbourg... Un rêve pour les nombreux supporters phocéens, mais aussi pour les joueurs après un début de saison assez difficile.

Il faut dire qu'au moment du coup de sifflet final de la rencontre qui opposait l'OM à Salzbourg, tout Marseille était plongé dans l'euphorie.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Le Stade Vélodrome laissait exploser sa joie de voir se rapprocher à grand pas cette finale de Ligue Europa annoncée. Une ambiance contrastée par rapport à ce qu'il était donné de voir et même d'entendre des supporters en début de saison.

Florian Thauvin d'une tête litigieuse à la 14e minute et Clinton Njié d'une superbe frappe à la 62e minute ont permis par leurs buts de nourrir la passion du public marseillais. Le dernier représentant français en Europe poursuit son chemin pour obtenir, pourquoi pas, un deuxième sacre européen, le tout premier en C3.

Rudi Garcia joue la modestie

Bien sûr, du côté des joueurs marseillais, on veut garder la tête froide malgré la belle victoire obtenu à domicile. Rudi Garcia et ses hommes n'entendent pas verser dans l'excès d'assurance comme d'autres ont pu le faire avant eux. Le technicien français se concentre déjà sur le match retour en Autriche, en espérant que sa formation saura se montrer solide en défense et percutante en attaque.

Une chose est certaine, il y aura beaucoup à améliorer pour éviter une mauvaise surprise dans la Red Bull Arena.

Et si Luiz Gustavo s'est voulu très costaud à l'arrière, du mieux doit encore être apporté pour renforcer le milieu de terrain.

Marseille rêve déjà du trophée

Dans les rues de Marseille, tous les fans de foot vont le diront, l'OM ramènera le trophée de la Ligue Europa. Et s'il ne s'agit pas vraiment de la très prestigieuse Ligue des Champions [VIDEO] remportée en 1993, les supporters phocéens s'en contenteront bien. L'occasion pour eux de moquer un peu plus le grand rival lyonnais éliminé en quarts et dont le stade servira à la réception de la finale de C3.

Toutefois, c'est plus encore la possibilité pour beaucoup de railler le champion parisien défait dans ses ambitions européennes par le Real Madrid [VIDEO] en début du mois. Encore faudrait-il que le club phocéen réussisse à confirmer son bel élan lors du match retour jeudi prochain. En effet, avec l'OM, la frontière entre le bon et le moins bon peut souvent se révéler très mince.