Il a été énorme. Sans son équipier préféré Neymar, Kylian M'Bappé a ébloui cette finale de la coupe de la Ligue assez facilement gagnée par le PSG. Sur son côté droit, il n'a pas été gauche. Ses déboulés ont fait perdre la boule à Raggi. Mais, dans ce match, le numéro vingt-neuf du club de la capitale a été sans pitié avec toute la défense monégasque. Dans cette partie qui se déroulait à Bordeaux, l'attaquant français a mis plusieurs défenseurs à l'ouest. Même sans avoir marqué, son titre d'homme du match ne fait aucun débat. En jouant juste, M'Bappé a gagné son premier trophée avec le Paris Saint-Germain.

Le meilleur jeune attaquant mondial

Kylian M'Bappé avec qualité et sans pitié.

Il respire le football. On a rarement vu un si jeune joueur briller autant. Face à l'As Monaco, le natif de Bondy a réalisé l'un de ses meilleurs matchs sous les couleurs du Paris Saint Germain. Au Matmut Atlantique, il n'a pas traîné pour faire admirer son talent. Dès la huitième minute de jeu, à vingt mètres des buts de Subasic, l'attaquant parisien accéléra et laissa trois joueurs de la Principauté sur place, puis Glik le déséquilibra dans la surface de réparation. Le penalty fut indiscutable. Cavani le transforma. Ensuite, à la vingt-et-unième minute, sur une relance de Berchiche, Kylian M'Bappé partait de son camp crocheta Lemar avant d'offrir une longue passe décisive à Angel Di Maria qui doubla la mise. Il brillait dans cette finale par ses nombreux gestes (talonnades, louches, crochets ...).

Top vidéos du jour

Malgré des fautes subies, il a continué ses efforts jusqu'à la quatre-vingt-cinquième minute. Perçant dans l'axe, il servit vite Cavani qui finira le travail en marquant le troisième et dernier but parisien. Le PSG remporta sa cinquième coupe de la Ligue d'affilée et au total la huitième coupe de la Ligue de son histoire. Pour le meilleur jeune attaquant mondial, c'est une première. Après sa très belle performance de mardi dernier grâce à son beau doublé lors du match amical en Russie, M'Bappé prouve qu'il est en forme.

Attaquant ou avant-centre ?

La question se pose: quel est son meilleur poste ? Avec Paris, Unai Emery le fait évoluer en tant qu'avant-centre seulement lorsque Cavani est remplaçant pour cause de repos ou parce qu'il est absent. Sinon, il joue attaquant droit et très souvent il foudroie les défenses. À l'As Monaco, il jouait en soutien de Radamel Falcao donc il était sur tout le front de l'attaque. Assez libre et sans pitié. Résultat: quinze buts en vingt-neuf matchs. Aujourd'hui avec le club de la capitale il totalise treize buts en vingt matchs. Malgré qu'il pue le football, on se demande à quel poste il se sent le mieux. Au Paris Saint Germain, il se débrouille très bien côté droit en jouant son propre jeu donc en laissant beaucoup les tâches défensives. Chez les Bleus, pour le poste d'avant-centre, il est barré par Giroud. [VIDEO] Ses deux buts en Russie vont-ils changer la donne ? À suivre...