Depuis la déroute subie l'an passé à Lyon sous les couleurs monégasques (1-4), Kylian Mbappé a changé de club et de dimension. Mais au PSG, l'international (auteur d'un doublé en Russie, mardi) n'en demeure pas moins précieux. Ce samedi soir, le n°29 parisien figurera bien sur le front de l'attaque francilienne aux côtés d'Edinson Cavani. Mais il devra composer sans son complice technique, Neymar [VIDEO].

Touché à la cheville, le Brésilien manquera à l'appel. Une mauvaise nouvelle pour l'équipe d'Unai Emery, qui est bien plus forte lorsque son génie étrenne son n°10 sur le terrain.

Paris diminué, Monaco a sa carte à jouer

Si le contexte risque d'influer sa gestion d'avant-match, l'entraîneur monégasque, Leonardo Jardim, reste très prudent.

"Tout le monde sait que (Neymar) est un très bon joueur, mais Paris a des remplaçants de grande qualité : Di Maria, Draxler". Meilleur buteur du PSG en 2018 (14 buts), l'Argentin pourrait lui aussi manquer à l'appel. Il a contracté une blessure à la cuisse droite en sélection, avant le match amical face à l'Espagne. Plus que jamais, les débats ouverts pour des Monégasques avides de revanche.

Contrairement au cru précédent, le technicien a des ressources. Notamment en attaque, où Stefan Jovetic devrait être titularisé aux côtés de Falcao. Le Serbe, parachuté en Principauté après son transfert avorté à l'Olympique de Marseille, a déjà fait preuve de ses qualités techniques et de son sens du but (8 buts marqués). "Il est très proche de Radamel dans sa qualité de jeu, il a la même faculté à venir chercher le ballon entre les lignes", note Leonardo Jardim [VIDEO], qui a sans doute cerné le principal point faible de l'équipe parisienne, très fébrile dans ce secteur, ces derniers mois.

Top vidéos du jour

Emery, l'affiche de la dernière chance

L'ancien de l'Olympiakos avance ses pions, sereinement. Côté parisien, Unai Emery ne peut pas en dire autant. [VIDEO] Plus que jamais sur la sellette, l'entraîneur basque doit mener son équipe au succès s'il veut s'éviter une sortie par une porte dérobée au soir de la 38ème journée de Ligue 1. "On est motivés pour gagner ce titre", a assuré l'ancien entraîneur du FC Séville en conférence de presse. Et d'ajouter : "Tous les titres sont importants pour le chemin du club, pour qu'on continue de grandir. C'est un titre." Et après cette finale, le travail ne sera pas totalement fini pour le PSG. D'où l'importance de rester alerte jusqu'au bout. Ce qui n'a pas toujours été le cas cette saison.