Au terme d'un quart de finale retour totalement fou mercredi soir, le Real Madrid de Zinedine Zidane a arraché sa qualification en marquant un ultime but dans les dernières secondes des arrêts de jeu du match... Un ouf de soulagement pour les madrilènes qui se seront faits bousculer durant toute la rencontre.

Il faut dire que le penalty inscrit par Cristiano Ronaldo en toute fin de match est venu libérer l'ensemble du public de la capitale espagnole.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Real Madrid

Et pour cause, les merengues ne sont pas passés loin de subir le même sort que le Barça [VIDEO] renversé mardi par l'AS Roma. Pire que cela, le scénario se déroulait au fil des minutes sous le regard ébahi de Santiago Bernabeu.

Une « remontada » qui n'allait vraisemblablement pas manquer d'enrichir l'histoire déjà bien fournie de la très prestigieuse Ligue des champions. Et il faut avouer que depuis l'exploit catalan fasse à Paris l'an dernier, le rêve reste désormais permis. Buffon et ses coéquipiers y auront pleinement cru en menant le Real 0-3, avant de devoir malheureusement verser les larmes et la colère face au verdict implacable de la compétition reine d'Europe.

Cristiano Ronaldo, comme toujours, à la baguette

Dans ce résultat gagnant 1-3 arraché in-extremis à domicile, on aura bien senti la patte de Cristiano Ronaldo. Décisif comme toujours dans les moments importants depuis le début de la campagne européenne, le Portugais sera même à l'origine de l'action qui conduira au penalty. Une superbe remise de la tête sur Vázquez en plein centre de la surface de Buffon où l'attaquant madrilène se fera bien maladroitement plaquer au sol.

Avec le penalty transformé et un 15e but au compteur, la star madrilène montre bien qu'il ne faudrait pas vite se résoudre à l'envoyer au placard.

Zidane encore en course pour l'exploit

Mais avec cette nouvelle qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions, c'est un petit exploit qu'a su réaliser l'ancien capitaine des Bleus. La possibilité pourquoi pas de signer un triplé historique [VIDEO], 42 ans après le dernier en date réalisé par le Bayern Munich entre 74 et 76. Malgré les critiques, l'entraîneur français sublime le monde du football européen par son sang froid et son coaching gagnant.

Et après le spectacle offert lors de ces quarts de finale, il faudra attendre ce que nous réserve le dernier carré de la compétition. Rendez-vous est donné dans deux semaines pour peut-être de nouvelles expériences à couper le souffle.