En s'imposant largement face à Manchester City (3- 0) la semaine dernière, Liverpool semble être très bien embarqué afin de se qualifier en demie finale de la Ligue Des Champions. Le club emblématique de la Mersey réalise également une saison exceptionnelle en championnat dans lequel il se positionne à la troisième place actuellement. La saison en cours apparaît donc comme une surprise du côté des Reds d'autant plus que le joueur vedette, Philippe Coutinho, est parti du côté de Barcelone lors du dernier mercato hivernal.

Il est vrai que le club a perdu de sa superbe. Habitué à jouer les premiers rôles en Europe et en Angleterre, Liverpool ne cesse de décevoir depuis plus d'une décennie.

Ne jouant plus les premières places (excepté saison 2013/2014), le club est tombé dans l'oubli aux yeux du grand public. Cette saison représente peut être la renaissance du club mythique anglais.

L'heure de la rédemption pour Klopp

Arrivé en octobre 2015 suite au licenciement de Brendan Rodgers, le technicien allemand n'a pas tardé avant d'impressionner par son énergie sur le banc de touche. Sa première saison du côté de Liverpool fut contrastée. Il emmèna son équipe en finale de l'Europa League ainsi qu'en finale de League Cup. Malheureusement en championnat les résultats sont contrastés et témoignent d'une inconstance flagrante. A la fin de la saison le club termine 8 ème du classement. Klopp est alors décrié, on attend beaucoup mieux de lui. La saison suivante fut une nouvelle déception pour les supporteurs des Reds.

Liverpool réalisait de très bons résultats face aux cadors de son championnat mais peinait face aux équipes du bas de tableau. Il semblerait que cette saison soit enfin la bonne pour l'Allemand.

La recette de son succès ? La polyvalence de son équipe. Jürgen Klopp change très souvent de système de jeu, on a vu son équipe évoluer en 4-3-3 ou en 4-2-3-1. L'entraîneur n'hésitant pas à replacer des joueurs hors de leur poste de prédilection. Ainsi des joueurs comme Oxlade-Chamberlain qui est un joueur de côté s'est vu replacé comme milieu axial. La force de cette équipe se trouve dans son adaptation au jeu de son adversaire ; face à City on a pu observer un jeu très agressif porté sur le pressing. La stratégie fut payante face à l'équipe de Guardiola qui aime porter le ballon.

Une attaque de folie

Les excellents résultats des Reds lors de cette saison sont grandement dus à l'efficacité de son trio magique "Salah-Mané-Firmino". Avec 75 buts marqués actuellement, Liverpool est la deuxième meilleure attaque du championnat anglais derrière City.

La vitesse des deux ailiers ainsi que la vista et la finition de Firmino sont des armes redoutables en contre-attaque. De plus l'équipe peut se reposer sur l'état de grâce de Mohamed Salah [VIDEO], l'attaquant égyptien compte 37 buts marqués en 42 matchs joués. Tout simplement phénoménal pour un attaquant de côté. Le départ du joueur star, Philippe Coutinho semble avoir été digéré par un excellent recrutement lors des deux derniers mercatos d'été.

Un problème défensif résolu

Avant le mercato hivernal, les consultants caractérisaient Liverpool comme une équipe uniquement portée vers l'avant et dont le point faible était la défense. La faute à une charnière Matip-Lovren qui ne rassurait guère ses coéquipiers. La fébrilité défensive coûtait beaucoup de points aux Reds. Lors du dernier mercato hivernal, les dirigeants décidèrent de résoudre le problème. Ainsi, ils recrutèrent à prix d'or le défenseur néerlandais Virgil Van Dijk pour un montant record de 85 millions d'euros. Les effets ne tardèrent pas, depuis son arrivée l'international hollandais impressionne par sa combativité, son calme ainsi que sa solidité. Liverpool encaisse moins d'un but par match depuis son transfert en janvier (14 buts concédés en 16 matchs joués ). Le roc de 26 ans contribue grandement à la bonne santé actuelle de son équipe.

Liverpool apparaît donc plus solide que jamais.