En cette nouvelle journée Mercato, nous apprenons quelque chose de surprenant sur l'OM. Une piste plutôt improbable, voire hasardeuse pour certains. Pourtant, cette piste a déjà fait ses preuves dans le passé, et les dirigeants du club phocéen veulent toujours aller plus loin. Tout se passe du côté de l'Asie. En effet, dans leurs recherches vers de nouveaux business, l'OM pourrait se tourner davantage vers l'Est. Alors que des discussions pour une pépite de l'OM se trament avec le Real Madrid [VIDEO], les curieux porteront leur attention vers ce continent méconnu pour son football.

L'OM limité pour le mercato, mais souhaite s'ouvrir des portes

Malgré que l'OM ait des difficultés en vue du prochain mercato, le club méditerranéen ne compte pas en rester là et va tout faire pour s'orienter vers un marché assez méconnu.

Avec Hiroki Sakai au club depuis 2016, Andoni Zubizarreta, directeur sportif de l'OM, a fait une très bonne affaire. Le joueur a véritablement évolué cette saison, et sa mentalité lui permettrait d'aller encore beaucoup plus loin, selon la direction marseillaise. Les démarches de la LFP, Ligue de Football Professionnel, tendent à accentuer le quota de joueurs asiatiques sur le sol français lors du mercato. Une véritable opération séduction qui va se poursuivre dans les mois à venir, et qui pourrait rapporter gros à l'OM. C'est un nouveau levier et, de fait une nouvelle source de revenus qui attend le club avec le marché asiatique. Il n'est pas impossible que des poids lourds du football mondial, tel que le Real Madrid ou le Barça, ne s'intéressent eux aussi à ce nouveau marché, qui est en pleine croissance.

L'OM doit faire attention à ses finances au mercato

Pour le moment, Sakai est le seul élément dont dispose l'équipe depuis l'Asie. D'autres joueurs devraient cependant poursuivre en France dans les années à venir. Le mercato à venir pour l'OM [VIDEO] sera douloureux, le club se devant davantage faire des économies que de se tourner vers des dépenses folles pour assurer son avenir. Les différentes pistes du club ont une bonne chance de ne pas aboutir, et seule une qualification en Ligue des Champions pourra atténuer les doutes de certains.

Une année difficile s'annonce donc pour les hommes de Rudi Garcia, mais la nouvelle piste des dirigeants promet de grandes choses, et face à la future concurrence du Real Madrid, de Chelsea, de Manchester United, ou de toutes les autres grosses écuries, l'Olympique de Marseille devra se prémunir au plus tôt.