4

Ces trois joueurs n'étaient pas dans les plans d'Unai Emery cette saison. Mais les cas de Gonçalo Guedes, Gregorz Krychowiak et Jese sont très différents. Le premier cité est un jeune à fort potentiel, le second semble une nouvelle fois s'être trompé de destination alors que le dernier semble bien plus préoccupé par sa vie personnelle que par les terrains britanniques. Et pour le PSG, ces joueurs sont des pions importants dans la réussite (ou non) du Mercato estival. Car avant de se renforcer, le club parisien devra certainement se délester afin de se conformer au fair-play financier [VIDEO]. Et pour éviter de s'affaiblir, quoi de mieux que de vendre ceux qui sont déjà loin.

Petit état des lieux des forces en présence.

Gonçalo Guedes : la valeur montante

Arrivé au PSG en provenance du Benfica à la fin du marché hivernal de l'année dernière pour 30 millions d'euros, le jeune attaquant portugais (21 ans) n'a jamais vraiment eu sa chance lors de ses six premiers mois malgré quelques entrées abouties. Mais l'équipe tournait mal à l'époque (remontada contre Barcelone et un titre de champion de France abandonné à Monaco) et le coach s'appuyait sur ses joueurs d'expérience pour sauver sa saison. Parti en prêt découvrir un troisième championnat à Valence [VIDEO], Gonçalo Guedes a réussi un début de saison canon avant de marquer le pas à la fin de l'hiver (29 matchs, 4 buts et 11 passes décisives en Liga). Mais il jouit aujourd'hui d'une belle cote sur le marché.

40 millions d'euros pour le club espagnol. Côté parisien, on ne réclame pas moins de 90 millions d'euros. C'est en tout cas ce que croit savoir le média espagnol Super Deporte. Le début d'une possible longue négociation. Le PSG attend lui certainement que Guedes réalise une belle coupe du monde et qu'au moins un club anglais entre dans la danse pour faire monter les enchères.

Krychowiak : encore raté

Il y a encore deux saisons, Gregorz Krychowiak était un solide milieu récupérateur du FC Séville, double vainqueur de la Ligue Europa (avec Unai Emery comme entraineur), à qui l'on promettait un avenir radieux. Depuis, la carrière du Polonais ressemble à un long fleuve peu tranquille. Après une première saison au PSG où il n'a jamais vraiment trouvé sa place (11 petites apparitions en Ligue 1), Krychowiak accepte un prêt en Angleterre à West Bromwich Albion. Mais le club britannique vit une saison cauchemardesque (dernier de Premier League après 35 journées) avec évidemment un changement de coach et de nouveaux choix...

qui se feront sans lui. Recruté pour près de 28 millions d'euros par le PSG en 2016, le joueur a perdu la moitié de sa valeur. Et même à ce prix-là, pas certain de trouver preneur. Dans ce cas, un nouveau prêt n'est pas à exclure.

Jese : tout avait si bien commencé

Prêté pour la deuxième fois après un échec à Las Palmas, Jese a une nouvelle fois été décevant tout au long de la saison. Avec seulement 13 apparitions sous les couleurs de Stoke City (Premier League), le joueur n'a convaincu personne. Son club songe même à écourter son séjour britannique avant la fin de la saison. Acheté 25 millions d'euros il y a deux ans, il n'est aujourd'hui même pas certain que le PSG arrive à le prêter de nouveau sans prendre en charge au moins une partie de son salaire.