Le premier quart de finale du Masters 1000 de Madrid a vu s'affronter le Sud- Africain Kevin Anderson, 8ème mondial et tête de série numéro 6, face à Dusan Lajovic, 95ème au classement ATP et issu des qualifications. La partie a tourné en faveur du Sud-Africain qui s'est fait un peu peur au cours de la rencontre. C'est donc ce dernier qui est le premier à se qualifier pour la demi-finale du tournoi espagnol cette saison. Anderson aura mis deux heures et 15 minutes ainsi que trois sets (7-6, 3-6, 6-3) pour se qualifier.

La partie a été équitable. On aurait pu penser que Kevin Anderson parviendrait à se qualifier plus facilement.

En effet celui-ci a pris les commandes du match dans le premier set en menant 4 jeux à 2. Dusan Lajovic est cependant parvenu à égaliser à 4 jeux partout. Le Serbe a même pousser le Sud-Africain jusqu'au tie-break. Anderson finit par remporter ce premier round (7-6). Le deuxième set tourna à l'avantage de Dusan Lajovic qui a décidé de ne pas se laisser marcher sur les pieds. Le Serbe remporta ainsi la deuxième manche sur le score de 6 jeux à 3. Alors qu'il y avait égalité dans le troisième set (1-1), Anderson remporta les trois jeux suivants pour mener 4-1. Malgré les efforts de Lajovic qui revint à 4-2 puis à 5-3, le Sud Africain remporta la partie sur son dernier jeu de service (6-3)

Anderson, premier qualifié en demi-finale, grâce à son expérience

Malgré son élimination, Dusan Lajovic [VIDEO] a créé la sensation en tenant autant tête à Kevin Anderson.

En plus d'avoir inscrit 5 jeux blancs, Lajovic a été très bon au service (75% de services réussis sur ce match) et a su plutôt bien répondre aux frappes de balles d'Anderson (27% de balles de retours passées). Les deux joueurs sont apparus être au même niveau lors de cette rencontre, qui aurait pu totalement basculé en faveur du Serbe. Il faut maintenant voir si Lajovic est capable d'afficher ce niveau de jeu sur les prochains tournoi auquels il prendra part.

Ce qui a fait la différence dans ce match c'est l'expérience. Kevin Anderson qui a beaucoup plus l'habitude des grands rendez-vous de ce genre a su rester serein et gérer ses difficultés physiques. Il s'est aussi appuyer sur son mental pour remporter la partie. Il ne lui reste maintenant plus qu'à attendre son prochain adversaire. Un adversaire qui pourrait bien se nommer Rafael Nadal à moins que l'Espagnol ne tombe contre Dominic Thiem. Le Sud-Africain s'attend de toute manière à affronter un adversaire redoutable pour cette demi-finale.