7

Le FC Barcelone de Valverde et le Real Madrid de Zinédine Zidane s'affrontaient dimanche soir à l'occasion de la 36e journée du championnat d'Espagne... Un 271e derby espagnol entre les deux géants du Football qui se sera soldé par un match nul (2-2), avec un but de part et d'autre des deux meilleurs buteurs, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

Il faut dire qu'en cette fin de saison haletante, le clasico entre les deux clubs espagnols était très attendu par les amoureux du ballon rond. D'autant plus que côté madrilène, on vise cette fameuse place de dauphin derrière le rival catalan, et aujourd'hui occupée par l'autre club de la ville, l'Atlético Madrid.

Et comme à son habitude, le choc aura laissé place à beaucoup d'intensité dans le jeu. Quelques erreurs d'arbitrage toutefois avec le deuxième but des Barcelonais qui a été entaché d'une faute de Luis Suarez sur Varane, mais aussi une faute flagrante sur Marcelo dans la surface qui méritait un penalty en fin de rencontre. Pas de quoi entamer la bonne humeur de Zidane [VIDEO].

Le Barça reste invaincu

Avec ce match nul tenu à domicile après la victoire de Bernabeu, le Barça continue de conforter son invincibilité en Liga cette saison. Une performance à saluer d'autant plus que Lionel Messi et ses coéquipiers ont dû se démener à dix contre onze sur le terrain durant toute la seconde période de la rencontre.

Déjà assurés de soulever le titre de Champion, les Blaugranas pourraient désormais établir un tout nouveau record en Espagne, égalant au passage d'autres équipes comme Arsenal restée invaincue lors de la saison 2003-2004.

Un petit lot de consolation après une élimination plutôt retentissante et brutale en quarts de finale de la Ligue des Champions par les Romains.

Cristiano Ronaldo touché

Auteur d'un magnifique but égalisateur (1-1) sur une remise de la tête de Karim Benzema à la 14e minute, Cristiano Ronaldo a dû céder sa place dès le retour de la mi-temps. Touché à la cheville, le Portugais sera en effet remplacé par le tout jeune Marco Asensio afin de le préserver pour la clôture de la saison et notamment la finale de la Ligue des Champions à Kiev le 26 mai prochain.

Il faut dire que Zinédine Zidane préfère toujours se montrer très prudent dans la préparation de ces matchs de haut niveau. Le coach tricolore se tient bien évidemment en alerte car il sait que contre Liverpool [VIDEO] dans trois semaines les choses ne seront pas vraiment simples à gérer.